Laval demeurera en zone rouge après le 7 mars

·2 min read

Le gouvernement du Québec a annoncé que cinq nouvelles régions passeront en zone orange à compter du lundi 8 mars, ce qui n'inclut toutefois pas la région de Laval.

Les territoires visés sont la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, la Mauricie, l'Estrie et le Centre-du-Québec.

François Legault a justifié la décision de conserver certaines régions en zone rouge en raison de la possibilité de voir une hausse des cas et hospitalisations dans la grande région métropolitaine au cours des prochaines semaines.

Cette augmentation pourrait notamment être causée par la présence de plus en plus importante du variant du Royaume-Uni.

«On se retrouve dans une course contre la montre qui oppose les effets de la relâche et les variants à l'opération de vaccination de masse, a précisé le premier ministre. [...] On laisse certaines régions en zone rouge, car ils n'ont pas de marge de manœuvre dans leurs hôpitaux.»

Les territoires qui se retrouveront désormais en zone orange bénéficieront notamment de la réouverture des gyms et restaurants. Les élèves du primaire n'auront également pas à porter le masque en classe avant la cinquième année.

Par ailleurs, le gouvernement provincial prévoit recevoir près de 800 000 doses de vaccin au cours du prochain mois.

François Legault a aussi annoncé un déconfinement progressif du milieu sportif, et ce, même en zone rouge.

La santé publique a offert son accord pour recommencer le sport parascolaire à partir du 15 mars. Cela inclut aussi les sorties publiques pour les groupes scolaires. La plus grande facilité à contrôler la pratique sportive dans le cadre scolaire justifie cette décision.

Notons qu'un plan complet du déconfinement sportif sera rendu publique la semaine prochaine.

Avec un bilan de 24 861 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 80 cas en 24 heures. Le total de décès demeure stable à 869 depuis le début de la pandémie.

Le CISSS de Laval cumule également 23 296 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 696 cas actifs (-27) confirmés sur le territoire lavallois.

Parmi les personnes touchées, 27 sont hospitalisées, dont 9 aux soins intensifs.

15 employés de l’organisation de santé sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Quatre résidence privée pour aînés (RPA) de Laval sont présentement touchées par la COVID-19. Voici la liste complète de celles-ci :

Au Québec, le bilan est maintenant de 289 670 cas et 10 426 décès.

Au total, 618 personnes sont toujours hospitalisées, dont 120 aux soins intensifs.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval