Laval vaccinera près de 1500 personnes très bientôt

·2 min read

Au total, 2925 doses seront livrées à l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé, ce qui permettra de vacciner environ 1460 personnes.

«Nous allons commencer par les travailleurs de la santé qui donnent des soins directs aux personnes vulnérables et en grande perte d'autonomie qui résident dans les CHSLD ou dans les ressources intermédiaires et de type familial», note Isabelle Parent, coordonnatrice de cette opération de vaccination à Laval.

Elle ajoute que le vaccin sera uniquement offert dans les annexes situées à l'arrière de l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé pour le moment en raison des contraintes de déplacement émises par Pfizer et BioNTech.

Si ce vaccin ou celui de Moderna devenaient plus mobiles, le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Laval souhaiterait établir des cliniques de vaccination dans les parties est et ouest de Laval.

Il est difficile pour Mme Parent d'établir un objectif de vaccination pour les prochains mois en raison du nombre limité de doses reçues.

Toutefois, on souhaite être en mesure d'offrir le vaccin au grand public à partir du mois de mars. D'ici là, les doses seront surtout réservées aux travailleurs de la santé et aux personnes vulnérables.

«Comme le ministère de la Santé, nous visons une vaccination de 75 % de la population du territoire d'ici la fin de l'année», précise la coordonnatrice de la vaccination.

L'un des défis de la santé publique est de convaincre la population à se faire vacciner.

Un sondage émis dans les cinq CHSLD publics du territoire a permis de constater que seulement 30 % à 75 % des résidents étaient enclins à se faire vacciner.

Le gouvernement du Québec a notamment envoyé un plan de communication plus tôt la semaine dernière pour convaincre les citoyens non-intéressés.

«Nous cherchions une façon de rendre la vaccination plus accessible, particulièrement pour les travailleurs de la santé qui n'ont pas nécessairement de véhicule pour venir en dehors des heures de travail, explique Isabelle Parent. Nous offrons maintenant des billets de taxi qui permettent de venir de façon individuel au moment qui leur convient.»

Une fois sur place, les mesures sanitaires habituelles sont de mises : distanciation sociale de deux mètres, port du masque obligatoire, lavage des mains et gardes de sécurité aux entrées. Toute personne présentant des symptômes de la COVID-19 doit aussi éviter de s'y rendre.

Le CISSS de Laval invite également les employés de la santé qui souhaitent s'impliquer dans cette vaste opération de s'inscrire sur la plateforme Jecontribue ou de contacter leur employeur actuel.

Déjà près de 100 personnes s'étaient portées volontaires au lendemain d'un appel à tous effectué la semaine dernière au sein des installations du CISSS de Laval.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval