«Le 29 octobre prochain, nous ouvrirons nos salles de sport dans toutes les régions du Québec»

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
·1 min read

COVID-19. Acculés au pied du mur et face à des faillites imminentes, malgré les directives gouvernementales, les propriétaires des salles de sport de toutes les régions du Québec disent vouloir reprendre leurs activités le 29 octobre prochain. C’est ce qu’indique une coalition formée 200 gyms, centres de yoga, de danse, d'arts martiaux et de CrossFit qui interpelle le premier ministre François Legault. «Après de vagues promesses, des aides qui n'en sont pas, des directives contradictoires et souvent sans assise sur une science probante, nous attendons de votre part un réel plan d'action pour faire face à la crise touchant nos PME et la santé physique et mentale des Québécois et des Québécoises. Nous sommes 8,5 millions d'habitants, svp il est temps de gouverner pour tous», souligne-t-on en rappelant que depuis le 8 octobre dernier, les propriétaires de salles de sport se sont vus forcés par le gouvernement de fermer leur porte alors qu'ils ne constitueraient pas un secteur d'éclosion de la COVID-19. Ce deuxième confinement a été reçu comme une claque au visage par les membres de la coalition alors que la mission première de ce secteur est d'améliorer la santé des Québécois. De plus, ce deuxième confinement pousse actuellement un grand nombre de propriétaires vers la faillite. «Les programmes actuels ne couvrent pas nos pertes, pas plus que lors du 1er confinement. À quoi joue le premier ministre Legault? Cette fois-ci, un nombre important de joueurs du milieu vont y rester», déplore Melody Benhamou, présidente d'Idolem Yoga.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal