Le budget bondit de 1,1 M$ à La Présentation

·2 min read

Le conseil municipal de La Présentation a adopté un budget de fonctionnement de 5,3 M$ pour 2021, ce qui représente une hausse de 26 % en comparaison avec l’année dernière.

La grande majorité des revenus supplémentaires provient du poste budgétaire « transferts » qui a été majoré de 784 499 $ pour s’établir à 1,24 M$. La balance du budget est largement alimentée par les revenus tirés de la taxation, lesquels représentent 70 % du financement municipal.

Pour leur part, les dépenses se chiffrent à 4,5 M$ pour l’année en cours et serviront à payer principalement l’administration générale (693 641 $), la Sécurité publique (732 650 $), le transport (851 592 $), l’hygiène du milieu (931 735 $), l’aménagement et l’urbanisme (73 110 $) ainsi que les loisirs et la culture (490 540 $).

Les élus ont profité de l’adoption du budget pour entériner le Plan triennal d’immobilisations 2021-2023. Tout comme l’an dernier, la Municipalité prévoit poursuivre ses investissements au niveau des loisirs. Elle injectera donc 25 000 $ pour compléter le projet de la halte-vélo, un espace dédié aux cyclistes et piétons muni d’une borne de réparation de vélos, d’une toilette, d’un abreuvoir et d’un abri, d’ici le début du printemps. L’aménagement d’une pumptrack (20 000 $), d’une piste cyclable (10 000 $) et d’un parc sur la rue Charles-A.-Gauttier est à venir.

Du côté des travaux publics, la somme de 3,5 M$ sera consacrée au prolongement du réseau des égouts sur une portion de la route 137 et l’asphaltage du rang des Petits-Étangs sera refait pour un montant de 849 000 $.

Taxe foncière en baisse

L’année 2021 marquait l’entrée en jeu d’un nouveau rôle d’évaluation foncière à La Présentation. Celui-ci a fait grimper la valeur moyenne des propriétés de 22,78 %. Afin d’amoindrir l’impact de cette augmentation, la Municipalité a choisi d’abaisser le taux de la taxe foncière de 0,03 $ par tranche de 100 $ d’imposition. Il est donc fixé à 0,39 $/100 $ pour cette année.

Cette diminution risque toutefois d’être contrecarrée par la hausse de 47 $ des frais de gestion des matières résiduelles par unité d’habitation. La taxe sur l’eau consommée demeure au prix de 155 $ pour les premiers 182 mètres cubes, tandis que le tarif pour le traitement des eaux usées augmente de 160 $ à 165 $. La taxe exigible pour le financement des loisirs demeure inchangée au tarif de 60 $ par logement.

Jennifer Blanchette, Initiative de journalisme local, Le Courrier de Saint-Hyacinthe