Le changement climatique, un prisme nécessaire pour penser la réforme du système du patrimoine mondial