Le dossier de la plage Rochelois retient l'attention à la séance du conseil de Port-Cartier

·2 min read

Le dossier de la recharge de la Plage Rochelois s’est invité lors de la séance du conseil de la Ville de Port-Cartier du 9 novembre.

Le Comité citoyen pour la sauvegarde de la plage Rochelois qui vient d’être formée a posé de nombreuses questions aux élus durant la période de questions.

Selon son porte-parole Romain Prêcheur, la plage Rochelois est un joyau qu’il faut préserver. Bien qu’ils soient d’accord que des actions doivent être posées pour préserver les infrastructures, le Comité s’oppose au présent projet retenu par le ministère de la Sécurité publique qui selon eux viendrait détruire la beauté de la plage. Selon M. Prêcheur, la solution proposée par le ministère ne tient pas compte des spécificités de la plage Rochelois et de l’importance que ce lieu a dans la communauté.

Le comité a déjà réussi à faire signer une pétition à 1400 résidents de Port-Cartier.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, explique que le ministère de la Sécurité publique organisera une ou des rencontres d’information pour venir présenter le projet aux Port-cartois. Les dates devraient bientôt être révélées. Par contre, en raison de la COVID-19, un nombre limité de participants devra être imposé.

Interrogés à savoir quelle était leur position par rapport aux dossiers de la plage Rochelois, tous les membres du conseil ont affirmé être en désaccord avec le projet, mais souhaiter que le processus entrepris par le ministère se poursuive. Le maire Thibault reste convaincu que le projet ne pourra aller de l’avant étant donné qu’il n’y a pas d’acceptabilité sociale.

Le maire Alain Thibault affirme que le dossier doit être travaillé de façon diligente parce qu’il représente des coûts importants et qu’il pourrait y avoir des impacts importants sur le compte de taxes des citoyens. « Il faut travailler pour que les citoyens aient le moins possible à payer.» Il a d'ailleurs affirmé durant la séance du conseil qu'il a trouvé un partenaire majeur (ArcelorMittal) qui pourrait venir aider à la réalisation d'un projet sur la plage Rochelois.

À la suite du conseil, le Comité citoyen pour la sauvegarde de la plage Rochelois s'est dit satisfait dans l'ensemble des réponses que les élus de la Ville de Port-Cartier lui ont fournies. Le Comité explique qu'il va continuer à rassembler le maximum de support dans la communauté port-cartoise au cours des prochaines semaines.

Vincent Berrouard, Initiative de journalisme local, Le Nord-Côtier