Le golfeur Dustin Johnson se remet de la COVID-19, veut rattraper le temps perdu

·3 min read

HOUSTON — Dustin Johnson n'a jamais pensé prendre une pause de six semaines avant de reprendre ses activités, à une semaine seulement du Tournoi des Maîtres. Pourtant, un diagnostic positif à la COVID-19 l'a contraint à le faire, à son grand désarroi.

Johnson a cependant trouvé du positif du fait d'être le golfeur le plus connu au monde à devoir récupérer du coronavirus. C'est que le circuit de la PGA, qui respecte les directives de la santé publique américaine, stipule qu'il n'aura pas à se soumettre à un autre test de dépistage avant trois mois.

«Je suis certain de pouvoir participer au Tournoi des Maîtres la semaine prochaine», a-t-il indiqué mercredi, en ajoutant qu'il serait «très nerveux» de devoir attendre le résultat d'un autre test de dépistage avant de se présenter au Augusta National.

«J'ignore complètement comment j'ai été infecté, a-t-il ajouté. J'y ai songé, et j'ai essayé de trouver des pistes. Tous ceux qui ont fait partie de mon entourage... chacun d'entre eux a été soumis à un test de dépistage. Et personne n'a reçu de diagnostic positif. La seule explication envisageable, c'est que je me suis rendu à Las Vegas. Mais une fois là-bas, je ne sais pas comment j'ai pu être infecté.»

Il a donc dû s'absenter de la Coupe CJ à Shadow Creek et du Championnat Zozo à Sherwood, là où il est pourtant membre.

Et ça l'a privé de précieux temps pour se préparer pour le dernier tournoi majeur de la saison. Il a fait partie du groupe de golfeurs qui a terminé à un seul coup de Tiger Woods l'an dernier au 'Masters'.

L'attente est maintenant terminée et 'DJ' reprendra finalement l'action jeudi à l'Omnium de Houston.

Johnson fait partie des 37 golfeurs présents au Texas qui participeront au Tournoi des Maîtres - en prenant pour acquis qu'ils éviteront tous un diagnostic positif au coronavirus d'ici là -, en plus des huit champions du 'Masters' qui s'exécuteront dans un tournoi du circuit des Champions à Phoenix, en Arizona.

Ainsi, selon Johnson, le temps presse.

«Ma santé va bien, a-t-il assuré. Pour ce qui est de mon jeu, je n'en sais rien.»

Il a passé deux semaines sans toucher à ses bâtons, alors qu'il était en confinement, avant de se remettre au boulot la semaine dernière. Et encore là, cette séance d'entraînement n'a pas duré longtemps parce qu'il s'est absenté des terrains pendant deux semaines. C'est une situation plutôt inhabituelle pour quelqu'un qui tente d'être au sommet de son art au Tournoi des Maîtres.

Mais peu importe, Johnson fait contre mauvaise fortune bon coeur.

«Si je frappe quelques bons coups, alors je serai satisfait, a-t-il mentionné. Il suffit de quelques exercices d'échauffement, un peu de temps dans le champ de pratique et quelques rondes d'entraînement pour être prêt pour la semaine prochaine. Mais de toute évidence, je me suis absenté beaucoup plus longtemps que ce que j'aurais voulu avant de me rendre à Augusta.»

- Par The Associated Press

La Presse Canadienne