Le gouvernement de Doug Ford dépose jeudi son premier budget depuis la pandémie

Paola Loriggio
·3 min read

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario devrait fournir plus de détails sur la prochaine phase de ses mesures d'aide, jeudi, alors qu'il présentera son premier budget depuis le début de la pandémie.

Le gouvernement progressiste-conservateur de Doug Ford a reporté la présentation de son budget plus tôt cette année, invoquant l'incertitude économique causée par la crise sanitaire mondiale. La mise à jour économique qu'il a plutôt donnée en mars prévoyait 17 milliards $ d'aide d'urgence, une projection qui a ensuite été révisée à 30 milliards $ d'ici la fin de l'exercice 2020-2021.

Le gouvernement avait également prévu un déficit de 20,5 milliards $, qui a ensuite été porté à 38,5 milliards $, en raison des dépenses supplémentaires.

Le gouvernement Ford a déjà indiqué que le budget de jeudi précisera la nouvelle norme pour les soins de longue durée annoncée cette semaine — les résidents auront droit en moyenne à quatre heures de soins directs quotidiens.

Le ministre des Finances, Rod Phillips, a déclaré que ce budget fournira une perspective sur plusieurs années, en fonction des mesures annoncées au printemps. «La prochaine phase du plan d'action de l'Ontario mettra à disposition toutes les ressources nécessaires pour continuer à protéger la santé des gens à l'avenir, et elle augmentera le soutien que notre gouvernement fournit à ceux qui font encore face à des difficultés financières en raison de la pandémie», a-t-il dit plus tôt cette semaine.

Le premier ministre Ford a également promis le mois dernier de dépenser les 9 milliards $ en dépenses de programmes qui n'ont jusqu'à présent pas été allouées par son gouvernement — un fait signalé par le Bureau de la responsabilité financière de l'Ontario. Dans son rapport, l'organisme de surveillance de la gestion des finances publiques a noté que l'argent pourrait également être utilisé pour réduire un déficit évalué à 37,2 milliards $ pour 2020-2021.

Le Bureau de la responsabilité financière soulignait par ailleurs que la réouverture des entreprises au cours de l'été l'avait amené à améliorer ses perspectives financières pour l'Ontario. Ses dernières projections montrent que le produit intérieur brut réel de la province diminuera de 6,8 % cette année, plutôt que les 9 % qu'il avait prévus plus tôt cette année.

Le gouvernement Ford a également annoncé qu'il abandonnait son objectif d'éliminer le déficit d'ici 2023-2024, à la lumière d'exigences financières sans précédent. «Nous allons nous assurer que la priorité numéro un est de remettre les entreprises sur pied, de remettre les familles sur pied», a déclaré M. Ford.

Dans un communiqué publié mercredi, l'opposition espérait que le budget comprenne notamment de l'aide immédiate et un financement durable pour les hôpitaux, l'embauche massive de personnel en santé publique, pour le dépistage de la COVID-19 et la recherche des contacts, ainsi que des congés de maladie payés pour tous les travailleurs.

Paola Loriggio, La Presse Canadienne