L'enquête sur le financement des écolos sera complétée l'an prochain, dit Kenney

Lauren Krugel
·1 min read

CALGARY — L'enquête visant à déterminer les sources de financement de l'opposition écologiste au secteur pétrolier sera terminée l'an prochain, a annoncé samedi le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney.

Son gouvernement soutient que des intérêts étrangers s'efforçaient de saper l'industrie depuis plusieurs années.

Cette enquête, dirigée par le juricomptable Steve Allan, devait initialement dévoiler ses conclusions au cours de l'été, mais l'échéancier avait été prolongé au 30 octobre.

Un cabinet d’avocats en droit de l’environnement a demandé au tribunal de mettre fin à l’enquête.

Ecojustice allègue que l’enquête de la province sur ce qu’elle qualifie d’activité anti-albertaine est motivée par des considérations politiques, présume des conclusions et ne relève tout simplement pas de la compétence du gouvernement.

Répondant à des questions des militants lors du congrès du Parti conservateur uni, M. Kenney a aussi indiqué que son gouvernement présentera l'an prochain un projet de loi afin d'interdire à des intérêts étrangers de financer des comités d'action politique.

Il prévoit aussi que le Centre canadien de l'énergie, un organisme visant à contrer la propagande contre les industries pétrolières et gazières, intensifiera ses travaux. L'organisme a ralenti ses activités depuis la pandémie de COVID-19.

Lauren Krugel, La Presse Canadienne