L'Entrevue: Une docu-réalité suit trois candidats qui veulent le même emploi

·6 min read

MONTRÉAL — Voici la chronique télévision de La Presse Canadienne pour la semaine du 29 janvier au 4 février:

L'ENTREVUE - Vous avez déjà rêvé d’être «un petit oiseau» et de vous immiscer derrière les portes closes du bureau où se déroule une entrevue d’embauche? Voici votre chance! Cette docu-réalité, qui a déjà fait ses preuves en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne et aux États-Unis sous le nom The Job Interview, vient d’être adaptée au marché québécois. Le concept: un employeur reçoit trois candidats pour un poste à pourvoir. Le téléspectateur est témoin silencieux de la préparation des candidats, des entrevues, des délibérations, des commentaires post-performance de chaque aspirant et du choix final de l’employeur. La caméra suit même certains candidats jusque dans leur foyer au moment où ils reçoivent le verdict de l’employeur. Bien triste de voir une maman annoncer à ses filles qu’elle n’a pas obtenu l’emploi convoité… Au fil des 10 épisodes, on rencontre de nouveaux duos d’employeurs. Le jeu de l’empathie fonctionne: pour différentes raisons, on voudrait aider les candidats trop nerveux et on se prend à souffrir pour celui ou celle qui s’embourbe dans ses réponses. Les paris se prennent vite, tantôt pour qui devrait obtenir le poste, tantôt pour qui sera embauché. La série débute avec un poste de charcutier à pourvoir en Montérégie et dans le bureau, une surprise attend les candidats; au deuxième épisode, on recherchera un guide de voyage pour une entreprise familiale de Trois-Rivières. Les domaines et les régions varient de semaine en semaine. Sur Moi et Cie, dès le mardi 2 février à 19h30.

SANS RANCUNE - SPÉCIAL STAR ACADÉMIE - Habituellement diffusé les mercredis, ce variété revêt exceptionnellement ses habits du dimanche. Pier-Luc Funk, secondé par Hélène Bourgeois-Leclerc et Pierre-Yves Roy Desmarais, s’attaque gentiment aux ex-académiciens. Bien installés sur ce grand plateau de variété, ce sont 25 aspirants des éditions passées qui se font taquiner par le trio d’animateurs. Parmi eux, on pourra compter sur la présence d’Andréanne A. Mallette, Étienne Drapeau, Suzie Villeneuve, Mélissa Bédard, Marie-Élaine Thibert, Jean-Marc Couture et Émily Bégin. Des sketchs et des parodies font revivre aux fans des moments du passé et, comme on ne saurait réunir autant de belles et puissantes voix sans les entendre, on peut s’attendre à une prestation de tout ce beau monde… ensemble. Dimanche 31 janvier à 19h sur les ondes de TVA.

LA VIE APRÈS LA DPJ - Diffusée 30 minutes avant la docu-série de Radio-Canada sur le même thème, Canal Vie y va de sa propre démarche en s’attardant aux enfants de la DPJ sur la voie de sortie. On suit ainsi une quinzaine de jeunes âgés de 16 à 20 ans dans leur passage vers la vie adulte. Chaque jeune fait face à des embûches qui lui sont propres. Dans ce premier épisode, Nicolas, qui vit depuis peu au Foyer de groupe Louis-Hémon, prépare son plan d’intervention avec Christian, son intervenant. Christian accompagne également Lily qui reçoit les clés de son premier appartement. Lundi prochain, 1er février à 19h30 sur Canal Vie.


AU COEUR DE LA DPJ - C’est le troisième épisode de ce documentaire qui se consomme (malheureusement) comme une palpitante série de fiction! À une exception près, et elle est majeure: les cas sont tous réels. Cette semaine, nous voilà confrontés à l’insatisfaction des parents de Mila, un bébé de 10 mois placé d’urgence dans une famille d’accueil dès sa naissance. La fillette avait des traces de cannabis dans son sang et était en état de sevrage. Les rares contacts entre les parents et Mila provoquent même des réactions traumatiques chez la petite, à un point tel que la DPJ a suspendu les visites. Le père tient la DPJ responsable de tous ses malheurs, l’accusant d’avoir détruit sa famille et volé son enfant. Du côté de la petite Olivia, 7 ans, la situation du père continue de préoccuper la représentante de la DPJ. Lors d’une visite impromptue au logement, la tension monte d’un cran et l’homme devient agressif. Dès lundi, le 1er février, à 20h, sur Ici télé.

24-60 - Grand angle DPJ - Toutes les semaines, à la suite du documentaire Au coeur de la DPJ, Anne-Marie Dussault consacre 30 minutes de son émission d’information afin de comprendre les défis et les limites d’un système mis en place pour protéger les enfants les plus vulnérables. Des invités discutent des épisodes qui viennent d’être présentés dans la demi-heure précédente. Ça commence le 1er février, tous les lundis, jusqu’au 22 mars à 20h30 sur RDI.

ROAST BATTLE: LE GRAND DUEL - C’est la deuxième ronde de qualifications. Pascal Morrissette affronte Michelle Desrochers alors que Julie Ringuette est en duel contre Jo Cormier pour ce deuxième tour des éliminatoires. Les gagnants, qui se rendront en quart de finale, seront déterminés par le juge en chef Sébastien Dubé, épaulé des juges invités Michel Courtemanche et Phil Roy. Sur Canal Z, le 4 février à 21h.

TRAQUÉ: JEUX MORTELS - Il s’agit de la version française de Manhunt Deadly Games. Cette fiction, basée sur des faits réels, nous ramène en 1996, lors des Jeux olympiques d’Atlanta. L’agent de sécurité Richard Jewell est alors salué comme un héros après avoir découvert une bombe et avoir ainsi sauvé des centaines de vies. Mais bien vite, on l’accuse, à tort, d’être le terroriste, et pendant ce temps, le vrai coupable court les rues. Les attentats à la bombe se poursuivent et un agent de l’ATF invite alors le FBI à enquêter sur un certain Eric Rudolph, qui s’enfuit dans les montagnes de la Caroline du Nord. S’ensuit alors la plus grande chasse à l’homme de l’histoire du FBI pour le retrouver. Ça commence le jeudi 4 février à 22h sur Moi et Cie.

RÉTROVISEUR - Encore une fois, on va avoir droit à des révélations touchantes, surprenantes, et à des moments de télé loin d’être inintéressants. Animée par Véronique Cloutier, la série d’entrevues Rétroviseur propose à un invité, comme on le sait, de revoir et de réentendre des propos qu’il a déjà tenus publiquement il y a 5, 10 ou 30 ans. Son opinion a-t-elle évolué? Avec le temps, des nuances s’imposent-elles? Les invités de cette cinquième saison sont Rachid Badouri, Mariana Mazza, Serge Denoncourt, Hélène Bourgeois Leclerc, Marie-Mai et Fabienne Larouche. Ça commence le 4 février sur Véro.tv pour les abonnés de l’Extra de tou.tv.

Josée Larivée, La Presse Canadienne