Les démocrates devraient garder le contrôle de la Chambre des représentants

Alan Fram et Matthew Daly
·1 min read

WASHINGTON — Les démocrates tentaient mercredi de prolonger de deux ans leur contrôle de la Chambre des représentants, quoiqu'avec une majorité réduite après avoir perdu au moins sept membres sortants et avoir été incapables de déloger un seul républicain.

Après des décennies de tentatives, les républicains ont finalement réussi à déloger le représentant démocrate Collin Peterson, qui représentait depuis 15 mandats un district rural du Minnesota où le président Donald Trump est extrêmement populaire.

Deux démocrates, Debbie Mucarsel-Powell et Donna Shalala, ont aussi mordu la poussière en Floride. Joe Cunningham en Caroline du Sud, Xochitl Torres Small au Nouveau-Mexique et Kendra Horn dans l'Oklahoma ont subi le même sort; tous avaient remporté des victoires étonnantes en 2018, dans des districts balayés par M. Trump en 2016.

Deux courses chaudement disputées n'étaient pas terminées dans l'Indiana et en Virginie.

Dans le nord-ouest de la Géorgie, la républicaine Marjorie Taylor Greene, qui adhère à la théorie du complot QAnon, a remporté la victoire. Mme Greene, qualifiée de «future étoile républicaine» par le président Donald Trump, a dénoncé une «invasion islamique» du gouvernement et a exprimé d'autres positions racistes. Mme Greene a depuis tenté de se distancer de QAnon.

Ailleurs, la vedette démocrate Alexandria Ocasio-Cortez a été réélue dans son district de la ville de New York. Le démocrate James Clyburn, en Caroline du Sud, et la républicaine Liz Cheney, dans le Wyoming, ont remporté des victoires faciles.

Alan Fram et Matthew Daly, The Associated Press