Les deux milliards d'arbres promis par Trudeau attendent toujours un financement

·1 min read

OTTAWA — La plantation massive d'arbres promise par le premier ministre Justin Trudeau à l'issue des élections de 2019 n'a pas encore reçu un seul sou de financement.

M. Trudeau promettait il y a un an que le gouvernement planterait deux milliards d'arbres supplémentaires d'ici 2030, soit environ 200 millions d'arbres de plus par année. Le Canada plante environ 600 millions d'arbres par an et Ottawa exige que chaque arbre récolté soit remplacé.

Beth MacNeil, sous-ministre adjointe au Service canadien des forêts, explique que pendant les consultations en cours, il n'y a pas de plan précis sur la façon dont on procédera aux nouvelles plantations.

Mme MacNeil admettait vendredi au Comité des ressources naturelles des Communes que le Service des forêts attendait toujours de recevoir un budget de fonctionnement pour ce programme.

La députée conservatrice albertaine Rachael Harder trouve «honteux» que le gouvernement libéral n'ait toujours pas investi dans cette promesse.

M. Trudeau avait présenté le programme de plantation massive d'arbres comme un élément essentiel de la stratégie canadienne de lutte contre le changement climatique.

Mme MacNeil estime que la «solution» au changement climatique passe nécessairement, entre autres, par les forêts, qui absorbent et emmagasinent le gaz carbonique.

La Presse Canadienne