Les deux partis d'opposition fusionnent à Longueuil

François Laramée, Initiative de journalisme local
·1 min read

Une procédure de fusion a été enclenchée il y a quelques jours auprès du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) pour que s’unissent les formations politiques Longueuil Citoyen et Option Longueuil. Longueuil citoyen est dirigé par Xavier Léger et Option Longueuil, par Robert Myles. Le premier compte quatre élus au conseil municipal de Longueuil et le second, un seul, plus deux conseillers d’arrondissement, qui ne siègent cependant pas à la table des élus du grand Longueuil.

La nouvelle formation portera le nom de Longueuil citoyen et totalisera dorénavant cinq élus à l’hôtel de ville, contre quatre pour Action Longueuil, le parti de la mairesse Sylvie Parent. Les six postes restants demeurent occupés par des indépendants. Un poste reste aussi vacant dans le district d’Iberville, à la suite de la démission d’Éric Beaulieu.

Le chef d’Option Longueuil Robert Myles, d’Option Longueuil dit vouloir gagner la prochaine élection, dans un an. « Ensemble, on aura un programme ambitieux qui remet les citoyens au cœur des préoccupations », dit.il.

Nonobstant cette fusion politique, la clé des prochaines élections demeure le positionnement du groupe des six indépendants qui, jusqu’à nouvel ordre, détiennent le véritable pouvoir, pouvant à tout moment, infléchir les décisions.

François Laramée, Initiative de journalisme local, La Relève