Les entreprises privées pourront se procurer des trousses de dépistage

·3 min read

Le ministre de la Santé Christian Dubé a annoncé que les entreprises privées pourront obtenir une trousse de tests de dépistage rapides de la COVID-19.

L'objectif est de réduire les risques d'éclosion dans les milieux de travail. Cette option s'ajoute aux cliniques mobiles qui permettent déjà un dépistage massif au sein d'une entreprise.

«L'utilisation des tests rapides est un outil qui s'ajoute à l'arsenal de tests de dépistage de la COVID-19 au Québec, note M. Dubé. [...] Des outils seront mis à la disposition des entreprises afin de les accompagner adéquatement dans leur démarche.»

Pour obtenir une trousse, les entreprises devront faire une demande auprès du ministère de la Santé et des Services Sociaux.

La direction régionale de santé publique analysera ensuite le tout en fonction de critères précis, tels que la pertinence, la faisabilité du projet et la vulnérabilité du milieu de travail. L'entreprise devra aussi démontrer que toutes les mesures de prévention et de contrôle des infections sont déjà en place et respectées.

Le gouvernement du Québec rappelle toutefois que ces tests rapides sont moins fiables que les tests« réguliers » en laboratoire et peuvent laisser échapper des cas d'infection ou indiquer à tort qu'une personne est atteinte de la COVID-19.

L'instance gouvernementale ajoute que cette nouvelle mesure ne met pas fin au télétravail obligatoire lorsqu'il est possible de le faire.

7310 tests de dépistage ont été effectués sur le territoire lavallois au cours de la semaine du 8 au 14 février selon les données émises par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

Il s’agit d’une baisse importante de 1139 tests par rapport à la période précédente. En effet, 8449 tests avaient été effectués du 1er au 7 février.

Au cours de la dernière semaine, un sommet de 1350 tests a été observé le lundi 8 février.

À l’inverse, 1016 tests ont été faits le samedi 13 février, ce qui représente le plus petit total quotidien de la dernière semaine.

Avec un bilan de 23 739 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 98 cas en 24 heures. Le total de décès augmente à 858 (+2) depuis le début de la pandémie.

Le CISSS de Laval cumule également 22 055 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 826 cas actifs (+29) confirmés sur le territoire lavallois.

Parmi les personnes touchées, 40 (-2) sont hospitalisées, dont 18 (+1) aux soins intensifs.

20 employés de l’organisation de santé sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Une résidence privée pour aînés (RPA) et quatre CHSLD de Laval sont présentement touchés par la COVID-19. Voici la liste complète de celles-ci :

Au Québec, le bilan est maintenant de 278 987 cas et 10 258 décès.

Au total, 766 personnes sont toujours hospitalisées, dont 130 aux soins intensifs.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval