Les exportations de pétrole par rail ont bondi de 87 % en novembre

·1 min read

CALGARY — Les exportations canadiennes de pétrole brut par chemin de fer ont bondi de 87 % en novembre alors que la production de pétrole a augmenté dans l'Ouest canadien et que la capacité des pipelines pour le pétrole brut lourd était limitée.

La Régie de l'énergie du Canada a indiqué lundi que les expéditions ferroviaires de pétrole s'étaient élevées à 173 000 barils par jour en novembre, ce qui représentait une hausse d'environ 80 000 barils par rapport aux 92 800 barils par jour d'octobre.

Il s'agit toutefois d'une baisse par rapport aux 302 300 barils par jour expédiés par chemin de fer en novembre 2019.

Les données sur le transport de pétrole par rail ont été volatiles au cours de la dernière année, les expéditions atteignant un record de 412 000 barils par jour en février, avant de retomber à un creux de huit ans à 39 000 barils par jour en juillet.

Le transport ferroviaire du pétrole brut est considéré comme plus cher que le transport par pipeline, de sorte que les expéditeurs ont tendance à ne l'utiliser que lorsque les canalisations sont pleines ou lorsque le marché de destination offre des prix beaucoup plus élevés que ceux qui peuvent être obtenus au Canada.

La Régie de l'énergie a précisé que les exportations totales de pétrole brut canadien en novembre s'étaient élevées à 3,74 millions de barils par jour, en hausse de près de 5 % par rapport à 3,57 millions de barils par jour en octobre.

La Presse Canadienne