Les marchés boursiers nord-américains clôturent en hausse

·2 min read

TORONTO — Les marchés boursiers nord-américains ont rebondi jeudi, après leur correction de mercredi, et leurs gains se sont répandus à la plupart des secteurs, même si le cours du pétrole brut a reculé à son plus faible niveau en environ cinq mois.

Les marchés ont commencé à progresser en avant-midi, après que la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a déclaré que l'institution financière avait accepté à l'unanimité d'ajouter des mesures de relance pour faire face à l'impact de l'augmentation des infections à la COVID-19, a expliqué Erik Bregar, responsable de la stratégie de change à la Banque de change du Canada.

«Elle a dit clairement que d'autres mesures de relance allaient arriver en Europe en décembre et tout a rebondi depuis», a-t-il expliqué lors d'une entrevue.

Les devises liées au risque et les obligations européennes ont réagi, ce qui suggère que de nouveaux assouplissements quantitatifs ou une baisse des taux de dépôt pourraient survenir en décembre, a noté M. Bregar.

«Lorsqu'on voit les marchés mondiaux s'accrocher à quelque chose de positif, cela fait grimper tout le reste», a-t-il noté, en se référant à la réaction en Amérique du Nord.

Le secteur de l'énergie a reculé de 0,13 % sur le parquet torontois, alors que le prix du pétrole brut retraitait sous la barre des 37 $ US le baril pour atteindre son plus faible niveau depuis le début juin. À la Bourse des matières premières de New York, le cours du brut a cédé 1,22 $ US à 36,17 $ US le baril.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a gagné 84,13 points pour terminer la séance avec 15 670,70 points. Il avait perdu la veille 434 points, soit 2,7 %, en raison de l'inquiétude entourant la hausse du nombre de cas de COVID-19.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs a pris 139,16 points à 26 659,11 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de 39,08 points à 3310,11 points. L'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 180,72 points à 11 185,59 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 74,91 cents US, en baisse par rapport à son cours moyen de 75,18 cents US de la veille.

Ailleurs à la Bourse des matières premières de New York, le cours de l'or a perdu 11,20 $ US à 1868,00 $ US l'once, tandis que celui du cuivre s'est défait de 0,75 cent US pour clôturer près de 3,06 $ US la livre.

La Presse Canadienne