Les mises en échec seront interdites dans l'OHL cette saison, dit MacLeod

·2 min read

TORONTO — La Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) interdira les mises en échec cette saison, selon la ministre des Sports de l'Ontario, Lisa MacLeod.

Lors d'un discours devant l'Empire Club of Canada, MacLeod a déclaré vendredi après-midi qu'il était nécessaire pour tous les sports dans la province de retirer les contacts physiques volontaires afin de ralentir la propagation de la COVID-19.

«Non seulement l'OHL, non seulement au hockey en général, mais dans tous les sports, a dit MacLeod. Nous disputons un match très sérieux présentement et la réalité dicte la précaution en matière de santé publique.»

L'OHL a annoncé jeudi qu'elle prévoit lancer une saison écourtée le 4 février 2021.

La Ligue de hockey junior majeur du Québec a commencé sa saison plus tôt ce mois-ci, mais le calendrier a été chamboulé par plusieurs éclosions de la COVID-19, ainsi que par des restrictions du gouvernement provincial. Le jeu a repris pour quatre équipes du Québec ce week-end, tandis que cinq des six équipes de la section Maritimes n'ont jamais interrompu leurs activités.

La Ligue de l'Ouest (WHL) prévoit lancer sa saison le 8 janvier.

MacLeod a dit que la décision d'interdire les mises en échec était influencée par l'expérience dans la LHJMQ.

«Je m'attends à ce que (l'OHL) doive changer sa manière de jouer jusqu'à ce qu'il y ait un vaccin ou du moins jusqu'à ce que les autorités en matière de santé publique considère avoir contrôlé la propagation de la COVID-19», a dit MacLeod.

Elle a ajouté qu'elle n'avait habituellement pas de problème avec les contacts physiques dans le sport, mais a déclaré que la pandémie représentait une circonstance exceptionnelle.

La Presse Canadienne