Les sacs de plastique ne sont plus les bienvenus à Rimouski

·1 min read

Les sacs de plastique à usage unique sont désormais persona non grata à Rimouski. Une mesure interdisant leur vente et leur distribution est entrée en vigueur le premier mars dans la ville du Bas-Saint-Laurent, après avoir été retardée par la pandémie.

Adoptée en mars 2020, la résolution du conseil municipal vise l’ensemble des activités commerciales du territoire, notamment les épiceries, les pharmacies, les boutiques, les restaurants ainsi que tous les événements.

«La mise en place de ce règlement figure parmi les initiatives prioritaires identifiées l’an dernier [...] ce règlement permettra de favoriser l’utilisation des sacs réutilisables et contribuera à réduire notre empreinte écologique», espère le maire de Rimouski, Marc Parent.

La plus grande ville du Bas-Saint-Laurent s'inscrit dans la lignée de nombreuses autres villes québécoises qui ont décidé de restreindre l’utilisation des sacs de plastique à usage unique au cours des derniers mois. La ville de Montréal a notamment décidé d’interdire complètement les sacs de plastique sur son territoire. D'autres plus petites municipalités, comme Bromont et Saint-Sauveur, ont passé des règlements semblables il y a quelques années déjà.

Selon Recyc-Québec, environ deux milliards de sacs de plastique sont consommés annuellement par les Québécois.

Le règlement devait entrer en vigueur l’automne dernier à Rimouski, mais a été retardé en raison de la pandémie de COVID-19. La MRC de Rimouski-Neigette devrait, à son tour, restreindre l’utilisation des sacs de plastique à compter de juin 2021.

Simon Carmichael, Initiative de journalisme local, Le Soleil