Les vols vers le sud suspendus jusqu'au 30 avril

·3 min read

Le gouvernement du Canada a annoncé que les vols entre le Canada et les Caraïbes seront suspendus à compter de dimanche et jusqu'au 30 avril.

Cette mesure pourra être mise en place grâce à une entente avec Sunwing, Air Canada, WestJet et Air Transat qui ont tous accepté de suspendre tous leurs vols dans cette région, incluant aussi le Mexique.

L'objectif est de dissuader les Canadiens de partir en voyage non essentiel à l'étranger en ces temps de pandémie de la COVID-19.

Au début du mois de février, les voyageurs devront dorénavant débourser un certain montant pour passer un deuxième test obligatoire contre le virus lors de leur retour au pays. En attendant le résultat, ils devront être hébergés pendant deux à trois jours, aussi à leurs frais, dans un hôtel désigné par le gouvernement.

Si le résultat est bel et bien négatif, ils pourront retourner à leur domicile pour poursuivre leur quarantaine sous surveillance accrue du gouvernement fédéral. À l'inverse, ils devront suivre leur quarantaine dans un centre de la santé publique s'ils sont testés positifs. Cette étape sera aux frais du gouvernement.

Rappelons qu'un test de dépistage à l'embarquement lors d'un vol vers le Canada est déjà exigé depuis quelques semaines.

Le gouvernement du Québec avait demandé à plusieurs reprises d'interdire les vols internationaux non essentiels pour limiter la propagation de la COVID-19. Il était donc évidemment en accord avec cette nouvelle annonce.

«M. Trudeau a annoncé un certain nombre de mesures qui, à notre sens, sont satisfaisantes, a mentionné la vice-première ministre Geneviève Guilbault. Des mesures qui vont dans le sens de ce que nous souhaitions depuis plusieurs jours, c'est-à-dire de resserrer le contrôle des voyageurs et faire en sorte que soit respecter au maximum les règles de santé publique.»

L'une des principales inquiétudes du gouvernement provincial concerne l'arrivée de nouveaux variants de la COVID-19 au Québec par l'entremise des voyageurs.

Mme Guilbault a aussi annoncé que les policiers de la province seront outillés pour remettre des contraventions aux personnes qui ne respecteront pas les règles de quarantaine à leur retour au pays, et ce, dès le lundi 1er février.

Avec un bilan de 21 901 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 108 cas en 24 heures. Le total de décès augmente à 822 depuis le début de la pandémie.

Le CISSS de Laval cumule également 19 971 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 1108 cas actifs (-45) confirmés sur le territoire lavallois.

Parmi les personnes touchées, 76 (-2) sont hospitalisées, dont 24 (-1) aux soins intensifs.

54 employés de l’organisation de santé sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

14 résidences privées pour aînés (RPA) de Laval et 4 CHSLD sont présentement touchés par la COVID-19. Voici la liste complète de celles-ci :

Par ailleurs, les résidences Primavera et Présence 1, ainsi que la Villa Les Tilleuls ont été placées dans la catégorie des établissements en situation critique en raison du taux d’infection.

Au Québec, le bilan est maintenant de 259 993 cas et 9717 décès.

Au total, 1217 personnes sont toujours hospitalisées, dont 209 aux soins intensifs.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval