Longueuil: Le nouveau site internet s'attire des...critiques !

·2 min read

La nouvelle version du site internet de la Ville de Longueuil suscite de nombreux commentaires car certains groupes ou citoyens ne semblent pas y retrouver leur compte. C’est entre autres le cas de la communauté anglophone locale et des usagers du transport adapté.

L’AUTAL a procédé à des tests utilisateurs du nouveau site Internet de la Ville de Longueuil avec des individus ayant un handicap visuel. Les résultats démontrent que même avec les logiciels de lecteur d’écran adaptés aux personnes ayant une déficience visuelle, l’usager éprouve de la difficulté à naviguer après quelques secondes seulement.

« Le lecteur d’écran mentionne la présence d’une boîte à liste déroulante, avec des choix à sélectionner, mais la liste n’offre aucun choix puisqu’en réalité, il s’agit de la zone de recherche qui se trouve en haut de la page d’accueil et qui est une zone de texte sans aucun choix », explique l’organisme.

Également, les couleurs décidées pour habiller la plateforme ne correspondent pas au niveau de contraste requis pour permettre aux personnes ayant une basse vision de bien lire le contenu à l’écran. « Du texte en couleur bleue sur un fond blanc constitue un obstacle à la lecture pour ces personnes », détaille l’organisme.

En décembre dernier le président de l’arrondissement de Greenfield Park, Robert Myles, avait joint sa voix aux critiques en indiquant que la nouvelle version du site ne permettait pas à la communauté anglophone de Longueuil, ni aux nombreux immigrants (d’ici et de l’extérieur aussi) de naviguer de façon conviviale en obtenant la traduction de toutes les sections. En janvier le conseiller du même arrondissement Peter Doonan qui a récidivé au sujet de la difficulté, entre autres, pour certains navigateurs, de retrouver une version anglaise des contenus du site de la Ville.

En réponse aux critiques, la direction des communications de la Ville a indiqué à l’AUTAL « qu’il est à noter que nous avons eu quelques problèmes non anticipés avec le nouveau site Web (ex. moteur de recherche défaillant, etc.), dont ont fait état les médias. Nous sommes à solutionner ces problèmes, après quoi nous procéderons avec l’audit qui est maintenant planifié pour le printemps »

Francois Laramée Initiative du journalisme local, La Relève