Maigrir ou mourir : le parcours inspirant de Jonathan Beaulieu

·2 min read

En 2015, âgé de 23 ans, Jonathan Beaulieu pesait plus de 700 livres. Il se fait alors donner un ultimatum qui changera le cours de sa vie : perdre du poids ou mourir. Le jeune homme décide enfin d’entreprendre les efforts nécessaires pour atteindre son objectif de départ, perdre 450 livres. Maintenant âgé de 28 ans, il pèse 230 livres, soit 20 de moins que ce qu’il visait.

Jonathan a subi deux chirurgies depuis le début de sa transformation, une en 2015 et une en 2017. Suivant sa première intervention chirurgicale, il a passé plus de deux mois en convalescence à l’hôpital. Aucune ingestion de nourriture ne lui était permise, pouvant seulement boire certains liquides. Ce processus rigoureux lui aura permis de perdre plus de 100 livres. Ne regardant plus en arrière, c’est ainsi que Jonathan Beaulieu débutait son long périple vers une meilleure santé physique et mentale.

Lorsqu’il repense au Jonathan de 700 livres, à ces journées passées enfermé dans sa chambre et planté devant sa télévision, ce dernier ne regrette aucunement les sacrifices qu’il a dû faire pour être celui qu’il est devenu. À l’époque, il faisait de la rétention d’eau aux jambes, diagnostic commun chez les personnes en surplus de poids. « Maintenant, je peux travailler, je peux conduire, je peux aller faire des activités dehors. Avant, j’habitais chez ma grand-mère et j’étais sur l’aide sociale. Je ne sortais pratiquement pas et je me faisais arrêter par la police parce que je ne pouvais pas porter ma ceinture de sécurité ».

LA BOXE, SON SPORT DE PRÉDILECTION

Accompagné depuis le tout début par une travailleuse sociale, Jonathan se fait encourager par cette dernière à pratiquer un sport qui lui permettra de garder la motivation nécessaire pour sa perte de poids significative. Membre d’un club de boxe de la région depuis maintenant cinq ans, il est suivi de près par un entraîneur privé et pratique régulièrement cette discipline. Avec l’aide de son coach, il voudrait prendre davantage de masse musculaire lorsque les salles d’entraînement rouvriront. Éventuellement, il pourra également subir une opération afin de retirer son excès de peau.

Jonathan Beaulieu est une source d’inspiration pour ceux qui hésitent à entreprendre un mode de vie plus sain. Venant tout juste de faire l’achat de leur première maison, Jonathan et sa conjointe essaient présentement d’avoir des enfants, chose qui lui était impossible lorsqu’il souffrait d’embonpoint. Son histoire est la preuve qu’il n’est jamais trop tard pour devenir la meilleure version de soi-même. Tout réside dans la détermination et la volonté de vouloir changer pour le mieux.

Dominique Côté, Initiative de journalisme local, Journal Infodimanche