Masques : des détenus participent à l’effort collectif

·1 min read

COVID-19. C’est dans l’optique de contribuer à combattre la COVID-19 qu’un projet de fabrication de masques sanitaires en tissu a été mis sur pied à l’Établissement Archambault. Véronique Landry, agente de liaison au Centre d’intervention pour Autochtones, a réalisé cette initiative grâce au soutien de la direction de l’établissement et à la participation bénévole des détenus.

C’est ainsi que plus de 2000 masques ont été produits en l’espace de quelques semaines. L’expérience a permis aux détenus du Service correctionnel du Canada d’acquérir de nouvelles compétences et de redonner à la communauté. Notons que 300 masques ont pu être remis à deux organismes communautaires travaillant auprès des personnes sans domicile fixe.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal