Mathieu Trépanier démissionne du Comité centre-ville de Matane

·3 min read

Le chargé de projet Mathieu Trépanier tire sa révérence en confirmant son départ du Comité centre-ville de Matane le 22 janvier prochain, après trois années passées à la tête de l’organisme. Une offre d’emploi pour le remplacer sera publiée d’ici lundi soir.

M. Trépanier quitte pour de nouveaux défis professionnels à l’extérieur de la région matanienne. « Ce n’est pas de gaieté et de cœur que je pars de Matane, mais simplement par opportunité professionnelle. J’étais rendu à un point où je cherchais des nouveaux défis, et ça tombe que c’est dans une région à l’extérieur du Bas-Saint-Laurent que je les ai trouvés », dit-il.

Même s’il déménage, Mathieu Trépanier restera attaché à la ville de Matane. « C’était vraiment mon plaisir de participer au développement du centre-ville de Matane et, par le fait même, de Matane et de La Matanie », a-t-il renchéri. « Dans le futur, j’entend revenir autant comme touriste qu’en tant qu’employé en télétravail à l’espace collaboratif La Centrale. »

Il espère que le Comité continuera à poursuivre sa mission et aider les commerces existants, tout en animant le centre-ville afin de le rendre plus attrayant pour les futurs commerces, et que les citoyens l’occupent et y passent du temps. « Le dossier qui me tenait le plus à cœur et qui me prenait beaucoup de temps est la transformation du centre-ville en un lieu non pas juste pour aller consommer quelque chose, entrer et sortir, mais pour l’habiter », ajoute-il.

Avec les prochains travaux de la rue Saint-Jérôme, il considère que l’opportunité est très intéressante de rendre le centre-ville plus humain et plus vert, bref, de le transformer d’un bout à l’autre pour que les citoyens et les piétons puissent y vivre une belle expérience. « Je pense qu’il manque ça au centre-ville. Donc, que la direction de la ville et de la MRC s’alignent pour donner une plus grande place au piéton, c’est une très bonne chose selon moi. »

Il se dit fier de laisser un Comité centre-ville en bonne santé financière et organisationnelle, prêt à affronter les défis de la prochaine année, qui sera certainement chargée par la relance économique et la reprise d’un quotidien et d’activités de l’ère « pré-covidienne ».

« Mon successeur ou ma successeure aura une belle marge de manœuvre et un comité d’administration très impliqué et plein d’idées », a-t-il justifié. Si Mathieu Trépanier a amené plusieurs éléments au Comité, il se réjouit de l’arrivée d’une nouvelle personne en place, qui amènera sa propre vision pour faire évoluer l’organisme en continuant à se spécialiser.

En plus du Comité centre-ville, M. Trépanier était impliqué dans plusieurs organismes locaux tels que les Saveurs de La Matanie à travers le Comité, auprès de l’espace collaboratif La Centrale Matanie en tant que président, et comme administrateur pour Kaméléart.

M. Trépanier fait un appel aux personnes potentiellement intéressées par le poste à se référer à l’offre d’emploi, qui sera publiée lundi. Il est d’ailleurs ouvert à rencontrer et aider le futur candidat pour assurer une passation des savoirs et une transition efficace.

Claudie Arseneault, Initiative de journalisme local, Mon Matane