Micoua-Saguenay – plus de 588 pylônes à ériger

·2 min read

Hydro-Québec vient de diffuser une vidéo qui annonce le début de la construction des pylônes pour le projet de Micoua-Saguenay, un vaste chantier sur la Côte-Nord et au Saguenay totalisant 792 M$.

Dans la vidéo, on peut y voir l’ampleur du projet mis en route en 2016. Une ligne d’alimentation de 260 kilomètres de 735 KV qui reliera le poste de Micoua, au nord de Baie-Comeau, et le poste de Saguenay, dans l’arrondissement de Jonquière. Au-delà de 588 pylônes à ériger, plus de 26 765 tonnes d’acier seront requises. S’ajoute à cela, 150 kilomètres de déboisement, dont les travaux sont pratiquement complétés et l’aménagement d’un campement pour 350 travailleurs à Labrieville, au nord de Forestville. À la pointe des travaux, plus de 500 travailleurs seront à pied d’œuvre.

Notons que des contrats majeurs ont été attribués en les subdivisant dans des sections distinctes, question de favoriser les entreprises de la région. Les trois communautés innues de Pessamit, Essipit et Mashteuiatsh ont obtenu leur part du gâteau, notamment pour les travaux de déboisement.

En raison de la pandémie, l’annonce a eu lieu par vidéoconférence et la pelletée de terre a été virtuelle. Les maires, les préfets et les chefs innus étaient présents.

D’ailleurs, Hydro-Québec estime qu’il est trop tôt pour savoir si les mesures sanitaires mises de l’avant pour respecter les consignes de la Santé publique feront bondir le budget initial

Au total, la société d’État remettra plus de 5,6 M$ au Programme de mise en valeur intégrée soutenant des initiatives locales. De cette somme, près de 2M$ ira à la MRC de la Haute-Côte-Nord et quelque 800 000$ à la MRC de Manicouagan pour des projets structurants se réalisant dans les milieux accueillant la ligne de transport électrique.

La ligne Micoua-Saguenay, dont le but est de fiabiliser le grand réseau électrique d’Hydro-Québec par un solide réseau provincial de distribution d’énergie, doit entrer en service à la fin de 2022.

Stéphane Tremblay, Initiative de journalisme local, Ma Côte-Nord