Ministre des Forêts ou ministre des Forestières se demande QS

·1 min read

FORESTERIE. Rappelant que le gouvernement s'était engagé à atteindre une cible de 17% d'aires protégées sur le territoire québécois d'ici le 31 décembre 2020, la députée de Québec solidaire Émilise Lessard-Therrien presse le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs Pierre Dufour d'autoriser rapidement les projets d'aires protégées. «Il est minuit moins une, ce n'est plus le temps de niaiser. Il y a des aires protégées qui sont prêtes partout au Québec, tout le monde est d'accord, ça fait longtemps, mais le ministre Dufour continue de faire de l'obstruction et de ralentir les processus de création d'aires protégées par crainte de déplaire aux grandes compagnies forestières, quitte à ignorer la majorité de la population québécoise qui souhaite qu'on protège davantage notre territoire naturel », dénonce la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue qui est d'avis qu'il est absolument possible de couper de manière écologique pour faire des produits forestiers de qualité, tout en améliorant la protection des milieux naturels. «Le Québec s'enligne pour rater complètement sa cible de 2020 s'il continue de se plier aux demandes du ministre que l'on pourrait surnommer le ministre des Forêts, contre la Faune et les Parcs. Le gouvernement devrait présentement avoir deux fois plus d'aires protégées que celles qui existent. Monsieur Dufour vit encore à l'époque où l'on vendait notre forêt aux barons américains. Il pense encore que l'unique façon de faire travailler le monde, c'est de tout raser! Quelle désillusion...», se désole Émilise Lessard-Therrien.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal