Mirabel: Un investissement de plus de 280 000$ pour les organismes communautaires

·2 min read

Les organismes communautaires jouent un rôle de proximité auprès de gens vulnérables, de familles et d’enfants en besoin. En ce sens, un investissement supplémentaire de plus de 280 000 $ a été accordé, sur cinq ans, aux organisations communautaires qui soutiennent des familles de la région ou de la circonscription provinciale de Mirabel. La députée Sylvie D’Amours et sa collègue Lucie Lecours, élue de la circonscription voisine de Les Plaines, ont fait l’annonce de cet octroi monétaire, au nom du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, le 9 novembre dernier.

Au total, ce sont 85 M$ qui sont accordés, sur cinq ans, aux organismes communautaires famille (OCF) des différentes régions du Québec. Dans la circonscriptions de Mirabel, la Maison de la famille de Mirabel et La Petite Maison de Pointe-Calumet reçoivent chacun un montant du gouvernement provincial, dont une bonification du financement par année. Chacun accueille un nouvel investissement total par année de 130 000 $.

Précisons que cette bonification du financement par le gouvernement Legault permettra de soutenir plus de 280 organismes québécois. «En plus de bonifier de façon importante le financement aux organismes déjà financés par le Ministère, nous allons maintenant soutenir près d’une vingtaine d’autres qui étaient reconnus, mais recevaient toutefois peu de financement. Des organismes offrant des services de halte-garderie communautaires profiteront aussi d’un soutien supplémentaire», ajoute-t-on, via communiqué de presse.

Le moyen d’intervenir

Notons que le gouvernement va dans le sens des résultats de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse. En décembre dernier, on recommandait de rehausser le financement de ces organismes qui, on le sait, ont une importance des plus capitales en ces temps de pandémie et auprès des familles et des enfants vulnérables.

Comme le signale la députée de la circonscription de Les Plaines, Lucie Lecours, l’octroi de montants additionnels leur donnera les moyens d’intervenir de façon constante, spécialement en ces temps plus difficiles.

«Nos organismes communautaires travaillant auprès des familles sont au premier plan pour soutenir de nombreux parents et enfants de la région. Dans le contexte que nous vivons actuellement, une aide financière stable leur fournit les outils nécessaires afin de poursuivre leur mission. Je me réjouis de cette annonce», d’ajouter en ce sens la députée de Mirabel, Sylvie D’Amours.

Nicolas Parent, Initiative de journalisme local, L'Éveil