Mont-Carmel : des produits chimiques au lieu du cannabis

·2 min read

NOTRE-DAME-DU-MONT-CARMEL – Ce sera finalement l'entreprise Produits chimiques Citadel qui s'établira dans le parc industriel, en lieu et place du projet d'usine de cannabis, abandonné au début du mois de septembre.

Depuis que le promoteur de l'usine de cannabis a déclaré forfait il y a deux mois, la municipalité cherchait une façon de combler l'espace dans son parc industriel en plein développement. C'est finalement l'entreprise locale qui œuvre dans la fabrication de fibre de verre, polyuréthane, époxy et gelcoat notamment, qui s'installera sur le terrain prévu initialement pour l'usine d'herbes médicinales.

«Le promoteur de l'usine de cannabis n'avait acheté que la moitié du terrain disponible. Il la revend à l'entreprise et nous, nous vendons l'autre moitié à Produits chimiques Citadel. C'est une entreprise de chez nous qui avait atteint le maximum de capacité sur ses terrains actuels, elle n'avait plus de possibilité d'expansion. On ne voulait pas la perdre. On est bien contents de pouvoir lui offrir la possibilité de rester chez nous», insiste le maire Luc Dostaler.

Le terrain nouvellement acquis s'étend sur 80 x 150 pieds et nécessitera un investissement d'un million de dollars.

«On ne souhaitait pas que le terrain soit vide. On demande aux promoteurs de bâtir dans l'année suivant leur achat et le promoteur de l'usine de cannabis ne pouvait pas faire ça. On est très heureux que ce nouveau projet fonctionne, même si on est déçus que l'autre ne fonctionne pas. Pour la phase deux de notre développement, on pourrait se parler. La porte n'est pas fermée», avoue-t-il.

Par ailleurs, l'expansion du parc industriel est loin d'être terminée puisque la municipalité travaille déjà à l'aménagement d'une douzaine de nouveaux terrains qui pourraient être mis en vente en 2022.

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local, Le Nouvelliste