MRC du Domaine-du-Roy : un premier projet concret de regroupement de services

·3 min read

Le conseil de la MRC du Domaine-du-Roy a entériné un premier projet de partage de services. En partenariat avec les cinq municipalités, la MRC mettra en place un service de mise en commun de l’inspection municipale.

Le partage des services fait partie des batailles que souhaite mener le préfet de la MRC du Domaine-du-Roy, Yanick Baillargeon. « On ne peut pas continuer comme ça sans rien faire, parce que les coûts augmentent et qu’on a de la difficulté à trouver de la main-d’oeuvre, dit-il. On doit essayer des partages de services, même si le changement dérange ».

Plusieurs municipalités partagent déjà des services entre elles. C’est le cas avec le service des loisirs entre Chambord, Lac-Bouchette, Saint-François-de-Sales et Saint-André. Saint-Félicien et La Doré partagent aussi des services en lien avec l’eau potable.

D’autres regroupements sont possibles, estime le préfet. « Les cinq municipalités du sud de la MRC (Chambord, Lac-Bouchette. Saint-François-de-Sales, Saint-André et Sainte-Hedwidge) se sont concertées pour mettre en place un service d’inspection commun et, comme la MRC a aussi des besoins, nous avons décidé de lancer un premier projet de regroupement de services », explique-t-il. Ainsi, le conseil de la MRC a entériné la mise en place d’un service d’inspection en bâtiment et en environnement pour 2021.

« Je pense que ça va ouvrir la voie à d’autres regroupements, mais il faut commencer par un projet concret », remarque Yanick Baillargeon.

83 000 dollars pour le sentier Ouiatchouan Lors de la séance du conseil de la MRC, tenue la semaine dernière, les élus ont aussi accepté de céder l’aide financière confirmée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur de 83 000 $ à la Corporation de gestion du sentier pédestre Ouiatchouan, gestionnaire du sentier et détentrice des droits de passage. Cette somme servira à la mise à niveau et à l’amélioration du sentier, ainsi qu’à la mise en oeuvre du projet « Sentier Ouiatchouan : L’aventure pour tous ! ».

« Il y a quelques années, il n’y avait plus d’organisation pour s’occuper du sentier Ouiatchouan et la MRC avait fait des démarches pour développer le sentier, explique le préfet. Avec le renouvellement de l’implication bénévole et la mobilisation, on a pris la décision de céder les montants reçus pour développer le sentier à la Corporation. »

Un sentier de quad entre La Doré et La Tuque La construction de la ligne de transmission Chamouchouane-Bout-de-l’Île a créé un réseau de sentiers en pleine forêt, et au lieu de les détruire comme il était prévu par Hydro-Québec, la MRC et la municipalité de La Doré comptent en faire un sentier de quad. Le conseil de la MRC a donc passé une résolution pour demander au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs de permettre l’utilisation des ponts forestiers pour le tracé d’un sentier entre La Doré et le Relais 22, sur le territoire de La Tuque, à plus d’une centaine de kilomètres.

Guillaume Roy, Initiative de journalisme local, Le Quotidien