Multiples éclosions dans les hôpitaux du CIUSSS du Nord-de-l’Île

·2 min read

Ahuntsic-Cartierville - Plusieurs éclosions se sont déclarées ces derniers jours dans les trois hôpitaux sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île de Montréal, a appris Journaldesvoisins.com.

Des éclosions sont en cours à l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, à l’hôpital Jean-Talon ainsi qu’à l’hôpital Fleury, confirme le CIUSSS.

Éclosions importantes à Fleury

Le 13 janvier, en réponse à une demande d’information, le CIUSSS avait informé le JDV d’une éclosion en chirurgie et à l’urgence de l’hôpital Fleury, avant de se rétracter et d’indiquer qu’il n’y avait d’éclosion qu’en chirurgie. Le JDV a donc omis l’information dans sa mise à jour hebdomadaire du 14 janvier.

À peine 48 heures plus tard, le CIUSSS a demandé à la population d’éviter les urgences de l’hôpital Fleury et a décidé de restreindre les visites dans l’établissement en raison d’«au moins trois éclosions » actives dans l’installation, sans préciser dans quelles unités.

Elle assure que toutes les mesures ont été prises dès l’apparition des premiers cas pour contenir les éclosions.

Éclosions à Sacré-Cœur et Jean-Talon

L’unité de gériatrie de l’Hôpital Jean-Talon est également aux prises depuis le 14 janvier avec une éclosion qui touche un membre du personnel et quatre personnes hospitalisées. Deux cas se sont également déclarés parmi le personnel de l’unité Mère-Enfant de l’Hôpital du Sacré-Coeur, tandis que quatre nouveaux ont été détectés samedi chez des usagers à l’unité d’hémodialyse.

Un total de 112 employés du CIUSSS sont actuellement infectés par la COVID, soit environ 30 de plus qu’il y a une semaine.

Simon Van Vliet, Initiative de journalisme local, Journal des voisins