Nous avons besoin d’une stratégie nationale pour nous aider à vivre le deuil