Un nouveau coronavirus canin découvert chez l’humain en Malaisie : pourquoi il ne faut pas s’inquiéter