Nouvelle programmation du festival 2021 de la RTA

·3 min read

La Rencontre Théâtre Ados (RTA) a annoncé la nouvelle programmation du festival 2021 qui se tiendra dorénavant en direct via webdiffusion du 12 au 24 avril.

Sylvie Lessard, directrice générale et artistique de la RTA, affirme que l'organisation est fébrile de mettre en place ce festival dans un tout nouvel espace de travail à apprivoiser.

«Les artistes qui ont décidé de nous suivre avec audace dans cette aventure brillent de dynamisme et d’inspirations, ajoute-elle. Leurs œuvres sont déjà bien attendues par le milieu scolaire, de même que notre offre de chantiers de création et d’ateliers pratiques en classe.»

Présentée en grande première, la pièce Olivier et Jamila ouvrira le bal des webdiffusions. Il s'agit de la deuxième production de Talia Hallmona et du Théâtre Fêlé. Celle-ci a été créée en résidence numérique cette saison à la RTA.

Elle porte sur une histoire d'amour interculturel des temps modernes, étant présentée comme un «Shakespeare hip-hop» qui use du krump, du sonnet, de l'émoticône et du texto pour exprimer toute la polyphonie adolescente des écoles québécoises.

Toujours dans le thème de la diversité et de l'héritage culturel, la pièce Bâtardes du Théâtre Everest intègrera le numérique dans une œuvre en fragments, composée d'archives vidéo, de photos de famille et d'anecdotes appartenant aux sœurs québéco-tibétaines Jade et Chloé Barshee (metteures en scène et comédiennes) qui cherchent, à leur tour, des réponses sur leurs origines.

Les jeunes artistes du Théâtre Parabole, issus des milieux du journalisme, de la médiation culturelle et de la création publicitaire, présenteront quant à eux l'adaptation numérique de leur pièce Embrigadés.

Cette oeuvre repose sur une démarche documentaire rigoureuse autour de la radicalisation. Cloîtrés dans une cellule d'interrogatoire, les protagonistes de la pièce seront tour à tour confrontés dans leurs convictions pour comprendre la suite des événements qui les ont menés au drame.

Toutes ces pièces seront présentées en webdiffusion en direct et accompagnées de rencontres préparatoires en classe avec la brigade de médiateurs RTA. Les jeunes pourront aussi bénéficier de discussions virtuelles d'après spectacle avec les artistes.

Les artistes de la RTA continuent d'offrir un bon nombre d'ateliers pratiques dans les écoles secondaires depuis le début de l'année 2020. L'objectif est de s'assurer que la culture demeure bien vivante dans le parcours scolaire des jeunes.

Cette année, la programmation d’œuvres en chantier aura lieu à l’intérieur même des classes, où les artistes pourront rencontrer directement les élèves et échanger autour de leur pièce en processus de création, que ce soit par une mise en lecture ou encore par la présentation d’extraits.

On y verra les nouvelles créations Laïka de la jeune compagnie Les Marcels, Rose du Théâtre Bluff et du Théâtre du Gros Mécano, Un Royaume de l’artiste pluridisciplinaire Lucile Prosper (compagnie Aluma), Sam du Théâtre Tombé du ciel, La rébellion du minuscule du Théâtre du Renard, ainsi qu’une mise en lecture du Guide d’éducation sexuelle pour le nouveau millénaire d’Olivier Sylvestre, présentée par le Théâtre P.A.F.

Ces chantiers seront disponibles dès février dans les établissements scolaires.

Rappelons au passage que la RTA a élaboré cette année un nouveau programme de résidences de création artistique pour la relève théâtrale voulant s’adresser aux adolescents. L’artiste lavallois Élie Marchand — Cœur de neige en juillet —, ainsi que les jeunes compagnies Tremblay Davantage — Hégémonie d’un sexe perdu — et Les Marcels rencontreront également des groupes d’élèves au cours du festival pour travailler avec eux sur divers aspects de leur œuvre en construction.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval