Nouvelles éclosions à Villa-Bonheur et à l’école de l’Étincelle

·2 min read

Le nombre de cas de COVID-19 continue de grandir au centre d’hébergement Villa-Bonheur, à Granby. Les employés doivent faire face à une nouvelle éclosion dans le «secteur 3» de la résidence.

Moins de cinq nouveaux cas se sont ajoutés dans le «secteur trois», qui était en veille d’éclosion jusqu’au dernier bilan.

Un nouvel employé s’ajoute aux personnes atteintes de COVID-19 dans le «secteur 2» de l’établissement, portant le nombre à trois employés et onze résidents.

Quant au «secteur 1», il demeure stable avec seize résidents atteints ainsi que trois employés.

Toujours dans le milieu de la santé, les éclosions au CHSLD de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins, au CHSLD Leclerc et au Riverain à Granby ainsi qu’aux résidences Dutch Lusignan à Bedford et du Mont à Granby demeurent stables. Aucun cas de coronavirus ne s’est ajouté depuis vendredi.

Le centre d’hébergement Marie-Berthe-Couture et l’hôpital de Granby demeurent en veille d’éclosion.

Une école s’ajoute

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a annoncé dans son bilan de samedi que l’école de l’Étincelle de Granby enregistrait deux cas de COVID-19 entre ses murs.

L’école compte deux pavillons, mais il n’est pas précisé si cette nouvelle éclosion provient du pavillon Saint-Marc ou du pavillon Saint-Luc ni si les deux personnes atteintes sont des élèves ou des membres du personnel.

Il s’agit de la seule école primaire de la région aux prises avec une éclosion.

Aucun nouveau cas ne s’est ajouté, samedi, au Cégep de Granby et aux écoles secondaires J-H-Leclerc, Massey-Vanier, l’Envolée et Mont-Sacré-Coeur, qui ont tous une éclosion en cours.

Cynthia Laflamme, Initiative de journalisme local, La Voix de l'Est