Pêches et Océans Canada discute l’acquisition du quai de Natashquan

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local
·1 min read

Pêches et Océans Canada aurait confirmé être en discussion avec le ministère du transport fédéral pour acquérir le quai de Natashquan, selon les informations de Radio-Canada.

Selon Pêches et Océans Canada, il n’est pas possible pour eux d’investir dans le projet de port défendu depuis près d’une décennie par la Corporation du port régional de Natashquan tant que Transport Canada demeure propriétaire du quai.

Jean-Claude Landry, président de la corporation, ne se satisfait pas du signe d’ouverture du ministères des Pêches et Océans fédéral. « Ça veut dire que si Transport Canada refuse de donner le quai de Natashquan à Pêches et Océans Canada, ils ne vont rien faire pour les pêcheurs d’ici? », s’interroge-t-il en entrevue à Radio-Canada.

À son avis, rien n’empêche la construction d’un port par Pêches et Océans Canada à proximité du quai détenu par Transport Canada. M. Landry et la Corporation tentent de faire aboutir le projet d’un havre de pêche à Natashquan depuis 2011, sans succès. Dans les plans, le port comprendrait une rampe de mise à l’eau, un quai de déchargement, un brise-lame et un stationnement qui servirait de parc d’hivernage.

La Corporation du port régional de Natashquan estime que le quai de Transport Canada ne convient pas aux besoins des pêcheurs qui y débarquent leurs prises, arguant qu’il est destiné au cabotage et non aux activités de pêche.

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local, Le Portageur