Partie remise pour les poules à Sutton

·1 min read

Sutton a entériné son nouveau règlement sur le contrôle des animaux, lors de la dernière séance du conseil. Les articles concernant les poules urbaines et la stérilisation des chats et des chiens ont été retirés pour le moment.

Dans le cas de l’élevage de poules pour la consommation non commerciale, le conseil municipal souhaite réfléchir à élargir, possiblement, le règlement et y inclure les animaux de la basse-cour, comme les lapins ou les dindes.

Un sondage a été réalisé et 80 % des 119 répondants étaient favorables à l’élevage de poules urbaines dans les zones autorisées. Des commentaires ont toutefois fait réfléchir les élus, selon le maire Michel Lafrance.

«Il y en a qui disaient qu’on devrait permettre plus que cinq poules et qu’on devrait inclure d’autres animaux en même temps, explique-t-il en entrevue. C’est pour ça qu’on a décidé d’être très prudents et de considérer tous les tenants et aboutissants d’une telle décision. Ce n’est que partie remise.»

D’autres répondants demandaient également de considérer certains bâtiments existants comme lieux d’élevage.

Le conseil a également maintenu sa décision de ne pas obliger la stérilisation des chiens et des chats, un sujet qui pourrait être sensible. Les conseillers et le maire y réfléchiront davantage avant d’imposer la stérilisation. «On veut s’assurer qu’on prend la bonne décision», conclut le maire.

Cynthia Laflamme, Initiative de journalisme local, La Voix de l'Est