Paul St-Pierre Plamondon réagit au nouveau confinement

·1 min read

COVID-19. Sans révéler le détail des discussions entre les chefs d’opposition et le premier ministre, Paul St-Pierre Plamondon constate que le gouvernement a démontré une certaine ouverture à ses propositions dans les nouvelles mesures entourant le confinement. Cependant, pour le chef du Parti québécois plusieurs questions demeurent sans réponse comme la justification du couvre-feu. «En raison du caractère inusité de la mesure, et par souci de créer l’adhésion nécessaire à son bon fonctionnement, nous croyons que le gouvernement gagnerait à mieux expliquer le raisonnement qui l’a amené à imposer un couvre-feu. Un sacrifice de cette ampleur mérite des explications complètes et détaillées», souligne le chef péquiste qui demande également que le gouvernement aille de l’avant avec l’implantation de demi-classes classes de secondaire 3 à 5. «Nous devons également mettre en place des corridors prioritaires de services de dépistage pour le milieu scolaire et des cliniques mobiles», ajoute Paul St-Pierre Plamondon.

Au plan économique, le péquiste revendique une publication immédiate de la liste des entreprises manufacturières considérées comme «essentielles» tout en réitérant sa demande d’améliorer les programmes d’aide financière aux PME durement touchées par la crise. «Nous demandons à ce que toute démarche d’aide financière soit traitée dans un délai maximal de 7 jours», souhaite-t-il.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal