Personnalités marquantes de 2020 : Les Beaupré, toujours prêts à s’impliquer

·2 min read

Martin est une personne entreprenante et remplie d’idées. Sa sœur Karine, quant à elle, est très dévouée et aime s’impliquer. Ces valeurs semblent d’ailleurs très répandues dans la famille. Leur mère est celle qui a amené la populaire Parade de Noël dans la Ville de Port-Cartier. Elle a également été longtemps directrice de la Chambre de Commerces de Port-Cartier. Leur autre sœur, quant à elle, s’implique pour la course des Zèbres, qui soutiens la cause des maladies rares. Elle a également fondé sa propre clinique de course.« Mon frère est un gars d’action et rassembleur qui a toujours plein d’idées en tête. Et moi, j’embarque tout le temps dans ses projets ! Je pense qu’on a ça naturellement en nous ! », ricane Karine.Karine et Martin sont également très impliqués dans le milieu sportif de Port-Cartier. Ce sont eux qui ont démarré la Ligue de beach volley-ball de leur localité, ainsi que celle de Spike-ball. Une classe en pleine natureMartin et Karine étaient loin de se douter que leur dernier projet, une classe verte derrière l’école St-Alexandre de Port-Cartier, prendrait une telle ampleur. L’idée étant déjà géniale, a suscité encore plus d’intérêt, avec la pandémie et tout ce qui en découle. Une manière de prendre de l’air frais, de se libérer des masques, le tout, en pleine nature.Martin a eu l’idée de faire cette classe après avoir vu un repartage à la télévision. Il a amené sa sœur dans son projet, avant d’aller chercher des subventions et de créer un comité.« Tout le monde a embarqué dans notre projet. Il y a beaucoup de gens qui nous ont aidé », mentionne l’enseignante.La classe verte s’adapte à toutes les saisons et le sous-bois qui l’abrite est également rempli de trésors. Un arbre à souhait y a d’ailleurs été créé, tout juste avant Noël. Les enfants et le personnel de l’école pouvaient écrire leurs désirs pour la prochaine année sur des rondins de bois, avant de les accrocher dans l’arbre des souhaits.

Le projet de Karine et Martin s’est rendu jusqu’aux oreilles du réputé journaliste Patrick Lagacé, avec qui l’enseignante de l’école St-Alexandre a livré une entrevue radio.Plusieurs écoles ailleurs au Québec ont décidé, après avoir entendu parler du projet de Karine et Martin, de prendre le même virage, et d’y aller avec des classes nature.Les Beaupré sont des personnes bienveillantes et inspirantes. Ils donnent généreusement à leur communauté, pour semer du bonheur dans le cœur des petits comme des grands.

Karine Lachance, Initiative de journalisme local, Ma Côte-Nord