Plus de 23,000 personnes vaccinées depuis un mois, en Montérégie

·2 min read

La vaste opération de vaccination sera probablement ralentie en Montérégie comme ailleurs au cours des prochaine semaines mais le bilan était tout de même positif mardi dernier alors que tous les résidents de CHSLD du territoire sont désormais vaccinés, tandis que 17 000 travailleurs de la santé le sont également. Selon les plus récentes statistiques de la Santé publique, seulement 7,1 % des travailleurs en CHSLD auraient refusé le vaccin, un très faible taux comparé aux autres régions.

Au total depuis le début de l’opération 23 430 personnes ont été vaccinées dans la région. La Montérégie compte plus de 1,2 million de citoyens mais arrive au second rang, au Québec, pour le nombre de personne vacciné, n’étant devancé que par Montréal ou 38,800 personnes ont déjà été vaccinés.

En comparaison, seulement 7400 personnes ont été vaccinés et dans les Laurentides, 8900.

Sur le territoire montérégien, les résidents de résidences privées pour aînés (RPA) devraient pour leur part recevoir le vaccin la semaine prochaine malgré le ralentissement de l’approvisionnement prévu par le fournisseur Pfizer. Par la suite ce sont les personnes âgées de 80 ans et plus qui seront les suivants sur la liste des priorités.

Dans le cadre de l’opération vaccination, deux nouveaux sites fixes ont ouvert leurs portes la semaine dernière, à Longueuil et à Candiac. Ces endroits serviront d’abord à accueillir le personnel de la santé, mais devraient éventuellement recevoir des citoyens. Ils s’ajoutent aux deux premiers ouverts à Saint-Hyacinthe et Brossard.

Cas de Covid-19 actifs

Maintenant côté contamination, la situation semble relativement sous contrôle dans la région car le 20 janvier on recensait 74 cas actifs de Covid-19 sur le territoire de la ville de Boucherville. A Varennes, 30 cas actifs seulement et à Ste-Julie, 49.

Sur le territoire de l’arrondissement du Vieux Longueuil ce sont 426 personnes qui sont considérés comme étant ‘actifs » à la Covid-19.

Cela dit, toutes les mesures sanitaires et restrictives demeurent en place, tout comme le couvre-feu car les urgences des deux hôpitaux de la Rive-Sud débordent toujours.

L’urgence de l’Hôpital Pierre-Boucher était en code rouge mercredi dernier avec 66 patients sur civière alors que la capacité est de 35. Le taux d’occupation était de 189%. L’urgence de l’Hôpital Charles-Lemoyne était occupée à 123 % avec 53 patients sur civière alors que la capacité habituelle est de 43.

François Laramée, Initiative de journalisme local, La Relève