Plus d’argent pour les organismes famille

·2 min read

Les organismes communautaires Famille (OCF) de la Haute-Côte-Nord, soit la Maison de la famille de Longue-Rive et Ressource Parenfants des Bergeronnes, bénéficieront de 30 000 $ supplémentaires annuellement pour effectuer leur mission lors des cinq prochaines années.

En conférence de presse le 9 novembre, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a annoncé cet investissement de 85 M $ sur cinq ans pour le Québec.

« Je tiens à saluer le travail exceptionnel des intervenants qui se trouvent directement sur le terrain. Vous faites une différence dans la vie de nos enfants, en plus de soutenir de nombreux parents », a-t-il déclaré.

Concrètement, pour la Maison de la famille de Longue-Rive, cet argent supplémentaire servira à poursuivre les services et à développer de nouveaux projets.

« Avec le départ d’Avenir d’enfants cette année, qui nous a beaucoup aidé à mettre en place nos services, on ne savait pas si on pourrait continuer longtemps sans réduire nos activités et notre personnel », admets la directrice générale Kathy Tremblay.

C’est donc un soupir de soulagement pour l’organisme communautaire qui passe d’un soutien financier annuel de 98 000 $ à 130 000 $.

« Toutefois, ce qu’on demande avec notre Fédération, c’est un financement de 200 000 $ par année pour tous les organismes famille. Il en manque encore pour y arriver, mais c’est un pas dans la bonne direction », indique Mme Tremblay.

Quant à Ressource Parenfants, la directrice Brigitte Dinelle affirme que « c'est un grand pas de franchi ».

« Je travaille depuis longtemps à obtenir du financement égal pour tous les organismes famille. C'est mission accomplie même si on n'atteint toujours pas les 200 000 $ recommandés par la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille », mentionne-t-elle en entrevue avec le Journal Haute-Côte-Nord.

Les fonds supplémentaires sont les bienvenus pour l'organisme bergeronnais qui passe aussi de 98 000 $ annuellement à 130 000 $.

« Nous n'avons pas encore discuté de ce que nous ferons de cette bonification, mais c'est certain que c'est une excellente nouvelle », confirme Mme Dinelle, qui est présentement en train de passer le flambeau à la relève après 12 ans au poste de directrice.

Dans le cadre du budget 2020-2021, un montant de 50 M$ était destiné au soutien aux OCF sur cinq ans et un montant de 40 M$ était réservé à la démarche Agir tôt.

« De ce dernier budget, nous avons octroyé 5 M$ en aide d’urgence aux OCF et aux organismes communautaires offrant des activités de halte-garderie au cours des derniers mois pour soutenir les familles vulnérables affectées par la pandémie de COVID-19 », a dévoilé M. Lacombe.

Johannie Gaudreault, Initiative de journalisme local, Journal Haute-Côte-Nord