Précisions sur les mesures dans les cégeps et universités

·3 min read

Le gouvernement du Québec a clarifié les mesures et règles sanitaires qui seront mises en place dans les cégeps et universités qui pourront offrir des cours théoriques en présentielle à partir du 8 février.

Tel que mentionné plus tôt cette semaine, les étudiants de la province devraient pouvoir assister à un cours par semaine sur le campus de leur établissement scolaire respectif, et ce, qu'il se trouve dans une zone rouge ou orange.

Les classes ne devront toutefois pas dépasser un taux d'occupation de 50 % et les personnes présentes devront se maintenir à au moins 1,5 mètre de distance.

Il sera aussi possible pour les étudiants de se réunir en groupes de six dans le cadre de travaux d'équipe ou d'activités pédagogiques. Les deux mètres de distance devront à nouveau être respectés.

«On veut briser l'isolement dont plusieurs étudiantes et étudiants disent souffrir, a noté Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur, lors d'une conférence de presse tenue le 4 février. Nous croyons que cette étape est un premier pas vers un retour progressif et sécuritaire sur les campus. Il va être primordial de bien respecter les consignes sanitaires, parce qu'on ne voudrait pas resserrer les règles une nouvelle fois.»

Le port du couvre-visage de procédure sera obligatoire dès l'entrée dans des installations destinées à l'enseignement supérieur.

Notons également que les cours devront être offerts simultanément en format à distance pour les élèves qui ne seraient pas en mesure ou ne souhaiterait pas se déplacer sur le campus.

Bien que les institutions universitaires soient indépendantes, la ministre McCann a soutenu qu'elle s'attendait à voir tous les établissements offrir des cours en présence au cours du prochain mois.

Elle note également que cela pourrait être plus long à certains endroits «pour toutes sortes de raisons».

«Il va falloir être créatifs dans les établissements et voir à des solutions innovantes, complète-t-elle. [...] Je pense que déjà les établissements ont développé des façons qui vont leur permettre d'offrir ces formations en présence aux étudiants.»

Une augmentation du contrôle de la circulation est notamment prévue pour éviter la création d'attroupements à l'entrée et la sortie des locaux ou établissements.

Avec un bilan de 22 548 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 112 cas en 24 heures. Le total de décès augmente à 845 (+3) depuis le début de la pandémie.

Le CISSS de Laval cumule également 20 657 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 1046 cas actifs (+3) confirmés sur le territoire lavallois.

Parmi les personnes touchées, 61 (+1) sont hospitalisées, dont 20 (+3) aux soins intensifs.

29 employés de l’organisation de santé sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Cinq résidences privées pour aînés (RPA) de Laval et trois CHSLD sont présentement touchés par la COVID-19. Voici la liste complète de celles-ci :

Par ailleurs, la Résidence Primavera et la Villa Les Tilleuls ont été placées dans la catégorie des établissements en situation critique en raison du taux d’infection.

Au Québec, le bilan est maintenant de 266 672 cas et 9941 décès.

Au total, 1070 personnes sont toujours hospitalisées, dont 175 aux soins intensifs.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval