Premier cas du variant brésilien au Canada

·1 min read

La santé publique de Toronto signale qu’un résident, ayant récemment séjourné au Brésil, a reçu un test positif au variant P.1 du SRAS-CoV-2.

Le variant brésilien détecté pour la première fois au Japon en début d’année serait très «préoccupant», selon les autorités sanitaires. Jusque-là, il n’était présent qu’au Brésil et aux États-Unis. Comme les variants précédemment détectés en Afrique du Sud et au Royaume-Uni, il pourrait être plus transmissible que la souche d’origine du coronavirus, selon les experts.

Le premier sujet canadien ayant reçu un test positif à cette mutation a été interné dans une formation sanitaire. «Ce cas n’a pas d’historique de voyage récent et n’a eu aucun contact connu avec quiconque de retour», a précisé la santé publique de Toronto dans un communiqué.

Toronto compte environ 27 cas confirmés de variant, dont un second cas du variant Sud-Africain, qui préoccupent les autorités de la santé publique. 517 des 1490 nouveaux cas de COVID-19 annoncés dimanche en Ontario se trouvent à Toronto. La province a recensé à la même date 22 décès liés à la maladie.

Des recherches sont en cours aux États-Unis pour avoir plus de détails sur ce variant, son mode de transmission et sa réaction sous l’effet du vaccin. L’Ontario examine davantage tous les cas positifs depuis mercredi, pour éventuellement détecter la présence des variants.

Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local, Le Canada Français