Premier pas vers le nouveau garage municipal de Cowansville

Cynthia Laflamme, Initiative de journalisme local
·2 min read

La Ville de Cowansville s’apprête à jeter les bases de son futur garage municipal, alors qu’elle a lancé un appel d’offres, mercredi, pour des services professionnels en ingénierie afin de préparer les plans et devis. Ces plans permettront d’avoir une meilleure idée des coûts de construction.

Les documents ont été rendus disponibles jeudi sur le Système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec (SEAO). La Ville recevra les soumissions jusqu’au matin du 16 novembre.

La construction d’un nouveau garage municipal et le déménagement des équipements dans le parc industriels font partie du programme triennal d’immobilisations 2020-2022, les travaux étant prévus en 2021. Les installations sont sur la rue du Nord, dans un secteur résidentiel, depuis près de 60 ans.

Le coût des travaux était estimé, à l’époque, à plus de 2,7 M$. S’ajoute à cela la construction d’entrepôts et d’infrastructures extérieures sur le nouveau site pour 1,3 M$. Cependant, ces évaluations prenaient en compte que plusieurs travaux étaient réalisés par la Ville et non à l’externe, et ne calculaient pas les honoraires professionnels.

Comme la Ville a fait une demande de financement gouvernemental, il n’est pas possible de faire des travaux en régie interne, explique Sylvain Perreault, directeur des Travaux publics.

La demande de financement, qui évalue les coûts totaux à 6,5 M$ pour le garage mécanique et les bâtiments accessoires, est à l’étude. Cette nouvelle estimation inclut ce qui n’était pas calculé au départ.

M. Perreault ne sait pas si l’explosion des coûts des matériaux de construction en raison de la COVID-19 aura un impact important sur ces estimations. Le directeur des travaux publics croit que les délais de construction joueront davantage sur les chiffres, par exemple si la Ville veut absolument que le garage soit prêt en juin.

« Le prioritaire, c’est le garage mécanique, dit-il. C’est important que ce soit fait en 2021. On a des problématiques avec le garage actuel, qui ne rencontre ni les normes ni nos besoins. Il a été construit en 1962, il est vraiment désuet. La priorité est de sortir les employés de là. »

Cynthia Laflamme, Initiative de journalisme local, La Voix de l'Est