Projet de sentier pédestre aux abords de Les Douces Heures de l’Âge

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local
·2 min read

Un sentier pédestre pourrait être aménagé tout près de la résidence pour personnes âgées de Natashquan, Les Douces Heures de l’Âge.

Selon le dossier présenté au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN), le sentier sinueux d’un kilomètre débuterait tout près de la résidence, située sur la rue principale du village, et aboutirait sur la plage de Natashquan. Le sentier serait construit en bois, à l’instar de la promenade des Anciens qui se rend jusqu’au site patrimonial des Galets, et serait large de trois mètres afin d’en faciliter l’accès.

Le projet ne date pas d’hier, selon Thérèse Coquelin, présidente de Les Douces Heures de l’Âge. « Il y avait déjà un dossier de monté là-dessus mais les demandes n’avaient pas été faites », signale-t-elle. Ce sont des discussions avec des résidents de l’établissement qui ont ravivé l’idée. « C’était ressorti qu’ils aimeraient avoir un trottoir pour se rendre jusqu’à la plage, que ça leur ferait une marche en partant de la résidence », dit-elle.

Le sentier, qui sera ouvert à tous, aurait aussi une vocation touristique, souligne Mme Coquelin. « Vous me direz qu’un kilomètre, ce n’est pas très long, mais il y a quand même des marécages, on aimerait des panneaux d’interprétation qui expliqueraient la flore présente », indique-t-elle en ajoutant que la présence d’animaux, tels que des lièvres et différents oiseaux, constitue également un attrait. « Le sentier formerait une sorte de boucle avec la promenade [des Anciens], les gens se rendraient jusqu’aux Galets, pourraient marcher un petit bout sur la plage puis remonter vers la résidence ».

Le projet, au coût estimé de 138 500 $, a reçu des appuis formels de la municipalité, du club FADOQ de Natashquan ainsi que de la maison des jeunes L’Entre-Deux-Tournants. Le dossier est présentement entre les mains du MERN.

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local, Le Portageur