Québec En Alerte : un test aura lieu le 25 novembre

·2 min read

SÉCURITÉ. Ne soyez pas surpris le 25 novembre à 13h55 d’attendre un message de Québec En Alerte à la télévision, à la radio, sur les appareils sans fil compatibles connectés à un réseau LTE, sur le site Internet ainsi que sur les comptes Twitter et Facebook du ministère de la Sécurité publique. En effet, un test du système sera effectué dans le cadre d'une journée de vérification qui aura lieu à travers le Canada.

Ce message, précisant qu'il ne s'agit pas d'une situation réelle et qu'il n'y a pas de danger pour la santé ou la sécurité des citoyens, a pour but de sensibiliser la population à l'affichage de l'alerte et à son signal sonore dans l'éventualité d'une situation qui représenterait une menace pour la vie.

À titre d'exemple, le système Québec En Alerte pourrait vous informer rapidement si vous devez vous mettre à l'abri ou adopter d'autres comportements de sécurité en raison, par exemple, d'un risque d'explosion, d'une fuite de gaz, d'une inondation soudaine, d'un feu de forêt, d'une tornade ou d'une autre menace à la vie. Il permet aussi la diffusion d'une alerte Amber ayant pour but de repérer un enfant dont la vie pourrait être menacée.

Notons qu’il n'est pas possible de se désabonner de ce service essentiel. Cependant, ce ne sont pas tous les citoyens qui recevront le test d'alerte sur leur téléphone sans fil. Pour recevoir l'alerte, le téléphone cellulaire doit être compatible et connecté à un réseau LTE au moment où l'alerte est lancée.

Rappelons que Québec En Alerte constitue un moyen complémentaire aux médias traditionnels, aux médias sociaux et aux autres outils d'alerte aux citoyens dont disposent les municipalités comme les automates d'appels et autres logiciels permettant l'envoi massif de textos ou de courriels.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal