Quatre arrestations pour une livraison de drogue par drone à la prison de Sherbrooke

·1 min read

Quatre suspects ont été pris la main dans le sac, samedi dernier, lors d’une tentative ratée de livraison de drogue par drone au centre de détention de Sherbrooke.

Les autorités policières ont mené une opération conjointe dans cette affaire pour procéder à l’arrestation des quatre individus. La Sûreté du Québec (SQ), le Service de police de Sherbrooke, les Services correctionnels du ministère de la Sécurité publique du Québec et Transport Canada ont pris part à l’enquête.

L’appareil volant aurait été repéré vers 14 h 00 à l’intérieur du périmètre de la prison. Rapidement, un véhicule a été intercepté et les occupants ont été arrêtés. Selon ce que rapporte la SQ, il s’agit d’un homme de 41 ans et d’une femme de 35 ans. Leur véhicule a été saisi. Par la suite, deux autres suspects ont été interpellés dans le secteur de la rue Wellington, à Sherbrooke. Ces deux autres personnes sont âgées de 38 et 40 ans.

Les policiers ont également réussi à repérer le drone et à le récupérer. Le colis livré sur le terrain du centre de détention a aussi été saisi par les autorités. Il contenait «notamment du haschich», peut-on lire dans un communiqué diffusé lundi par la SQ.

Ces quatre suspects pourraient faire face à des accusations de trafic de stupéfiants et de méfait.

Il n'a pas été possible d'obtenir plus d'informations concernant le ou les destinataires du colis. Une porte-parole de la SQ, Aurélie Guindon, confirme que l'enquête se poursuit et qu'il pourrait éventuellement y avoir d'autres accusations dans ce dossier.

Ugo Giguère, Initiative de journalisme local, La Presse Canadienne