Quelques expériences scientifiques pour stimuler les jeunes pendant la pandémie

·5 min read

Pas toujours facile de stimuler les jeunes à la science pendant cette période de pandémie, alors que les musées et les centres de vulgarisation scientifique sont fermés. Il existe toutefois de beaux projets à réaliser à la maison et Le Progrès a recensé une courte liste pour faciliter l’éveil scientifique.

L’île Tire-Bouchon Coût : de 35 à 40 $ par coffret selon l’abonnement ; 12 coffrets pour faire toute l’aventure.

Construire des machines pour aider des animaux magiques à résoudre des problèmes au cours d’une aventure fantastique sur l’île Tire-Bouchon, telle est l’idée de trois entrepreneurs basés à Montréal, mais natifs de Charlevoix, qui ont lancé, il y a moins d’un an, un des rares kits scientifiques produits au Québec. La magie commence dès l’arrivée du paquet par la poste, qui est en forme de coffre au trésor.

Le jeune découvre d’abord un livre qui raconte une histoire où l’un des personnages fantastiques rencontre un problème. Pour le résoudre, l’enfant devra construire une machine en suivant les instructions. Comme il existe 12 coffrets, les jeunes auront la chance de construire plusieurs machines, dont un bras hydraulique, un camion à énergie solaire, une catapulte de Léonard de Vinci, un éléphant robotique et plusieurs autres.

L’âge idéal pour cette aventure est de 8 à 10 ans, selon les concepteurs. Les plus jeunes auront besoin d’un parent, alors que les plus vieux pourraient moins embarquer dans l’aventure fantastique, tout en tirant plaisir à construire les machines. Une belle aventure à partager en famille !

https ://www.iletirebouchon.com

Élever des papillons ou des triops Élever un organisme vivant permet de plonger dans le monde de la biologie et même de l’évolution. Il est notamment possible d’élever des triops, des petits crustacés qui datent de l’époque des dinosaures, en achetant un kit contenant des œufs, de la nourriture et un petit aquarium, que l’on trouve dans plusieurs magasins de jouets.

Élever des papillons à partir d’une chenille est une aventure passionnante pour tous.

COURTOISIE

Un autre projet qui fait briller les yeux des jeunes, c’est d’élever des papillons à partir de la chenille ou de la chrysalide. Il est notamment possible d’en commander auprès des entreprises québécoises Gaïa Nature et Monsieur Papillon. Les papillons Belles-Dames sont disponibles chaque année, alors que la disponibilité des papillons monarques, une espèce qui migre au Mexique, varie d’une année à l’autre.

À l’heure actuelle, c’est le bon moment pour passer la commande afin d’être en priorité sur les listes d’attente afin de recevoir les chenilles en avril ou en mai. Au départ, les chenilles sont petites et on peut les voir grandir, muer et former leur chrysalide (cocon). Une dizaine de jours plus tard, le papillon émerge. Il est alors possible de relâcher le papillon dans la nature ou, pour les éleveurs plus avancés, de faire pondre le papillon pour produire une deuxième génération.

http ://www.monsieurpapillon.com et https://gaianature.com

Le classique : Les Débrouillards Coût : 42,95 $ pour 11 numéros

Offrir un abonnement pour un magazine scientifique en cadeau est un des meilleurs outils pour éveiller un enfant à la science, car cela lui permet de se pencher sur des dossiers scientifiques une fois par mois. Les Débrouillards allument les jeunes à la science (dont l’auteur de ces lignes) depuis le lancement du magazine en 1982. Destinée aux jeunes de 9 à 14 ans, l’équipe des Débrouillards a, au fil du temps, aussi lancé un magazine pour les plus jeunes, de 6 à 10 ans, Les Explorateurs, et un autre pour les adolescents, Curium, un magazine sur la science, la techno et la société. Depuis quelques années, on retrouve aussi des éditions spéciales sur l’art et les sports. Peu importe l’âge, les jeunes peuvent ainsi découvrir plusieurs sujets scientifiques de manière ludique. Chaque numéro compte aussi une expérience à réaliser à la maison.

Publications BLD publie les magazines Les Explorateurs (6-10 ans), Les Débrouillards (9-14 ans) et Curium (14-17 ans).

COURTOISIE

https://www.lesdebrouillards.com

Un coffret d’animation scientifique Coût : 35 $

Pour une expérience plus ponctuelle, Les Débrouillards ont aussi lancé des coffrets scientifiques pour les 4-5 ans, les 6-12 ans et les 10-15 ans. On y découvre des expériences sur l’optique, la chimie, l’ingénierie et l’astronomie. Chaque kit inclut le matériel pour réaliser cinq expériences scientifiques, des fiches et une capsule vidéo explicatives, et un exemplaire d’un magazine Les Débrouillards, Les Explorateurs, ou Curium selon le groupe d’âge.

https ://technoscience-mcq.ca/boutique/

Le bras hydraulique que les jeunes doivent construire dans l’aventure de l’île Tire-Bouchon.

COURTOISIE

À la télévision ou dans vos oreilles On retrouve plusieurs émissions scientifiques intéressantes pour les jeunes. Il y a notamment Science ou magie et À ne pas faire à la maison, diffusées par Radio-Canada. Il y a aussi le quiz scientifique Génial, à Télé-Québec, ou l’émission Top Science, sur Unis, qui met en compétition deux familles avec un défi scientifique livré à leur porte.

Pour décrocher des écrans, le balado scientifique Le guide de survie des Débrouillards est de mise. Dans ce balado, deux vulgarisateurs scientifiques, Raphaëlle Derome et Massi Mahiou, donnent des trucs pour résoudre des petits problèmes de la vie de tous les jours, tels que survivre à un yogourt périmé ou encore aux machines intelligentes. Livrés avec humour et dynamisme, ces balados offrent une autre façon ludique de s’éveiller à la science… pour les jeunes et même pour toute la famille.

Balado : https ://ici.radio-canada.ca/premiere/balados/7778/debrouillards-science-jeunesse-experience-apprendre-enfants

Guillaume Roy, Initiative de journalisme local, Le Quotidien