Réclamation des frais de bureau à domicile

·1 min read

Ces ajustements annoncés à la mi-décembre par la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, visent à faciliter la vie à tous ces employés qui ont été appelés à travailler de la maison de façon tout à fait inattendue cette année.

Cela dit, les travailleurs qui entendent déduire des frais de bureau à domicile plus importants peuvent toujours choisir d'utiliser la méthode détaillée pour calculer leur déduction pour frais de bureau à domicile.

Ceux qui ont travaillé à partir de la maison plus de 50 % du temps au cours d'une période d'au moins quatre semaines consécutives en raison de la COVID-19 seront admissibles à la déduction. Cette période d'admissibilité plus courte veillera à ce qu'un plus grand nombre d'employés puissent demander la déduction qu'il n'aurait autrement été possible selon la pratique de longue date.

Jusqu'à concurrence de 400 $, une nouvelle méthode à taux fixe temporaire permettra aux employés admissibles de demander une déduction de 2 $ pour chaque jour travaillé de la maison pendant cette période, ainsi que 2 $ pour chaque jour supplémentaire travaillé à domicile en raison de la COVID-19.

Selon cette méthode, le formulaire T2200 ou T2200S rempli et signé par l’employeur ne sera pas nécessaire.

Par ailleurs, afin de simplifier le processus pour les employés choisissant la méthode détaillée, l'Agence du revenu a lancé le 15 décembre des formulaires simplifiés (T2200S et T777S) ainsi qu'un calculateur conçu spécialement pour faciliter le calcul des frais de bureau à domicile. Pour en savoir davantage, cliquez sur le lien suivant: canada.ca/arc-frais-bureau-domicile.

Stéphane St-Amour, Initiative de journalisme local, Courrier Laval