Réduction des émissions des GES : Ottawa investit dans un projet pilote au Québec

·2 min read

Une entreprise de camionnage recevra la somme de 97 000 $ pour réduire ses frais de carburant et les émissions de gaz à effet de serre de sa flotte de véhicules lourds, a annoncé le ministre des Ressources naturelles du Canada, Seamus O’Regan Jr.

Grâce à ce financement, Transport Matte de Donnacona va apporter 296 modifications aérodynamiques certifiées SmartWay à son équipement en vue de réduire d’environ 250 tonnes les émissions annuelles de GES de sa flotte de 135 véhicules.

Le propriétaire de Transport Matte, Simon Matte, a affirmé qu’il était important de participer aux efforts collectifs pour réduire les gaz à effet de serre et construire un avenir vert, « même si le transport routier de marchandises exige l’utilisation de carburants fossiles. »

« En réduisant nos émissions de GES, nous augmentons notre compétitivité. En augmentant notre compétitivité, nous créons plus d’emplois. C’est avec des projets comme celui-ci que nous atteindrons la carboneutralité d’ici 2050 », a soutenu le ministre O’Regan Jr dans un communiqué. Ottawa se dit déterminé « à favoriser l’innovation et à bâtir un avenir fondé sur l’énergie propre pour stimuler l’économie, créer de bons emplois et soutenir le secteur des ressources naturelles. »

Les fonds investis sont issus d’une enveloppe globale de 3,4 millions de dollars dédiée au programme d’évaluation écoénergétique des flottes de transport des marchandises. Ce programme a pour mission d’aider les entreprises à réduire leurs émissions et leurs frais de carburant en prenant des décisions d’investissement fondées sur des données.

« Le secteur du transport de marchandises fait partie intégrante de l’économie canadienne, lui qui fournit des biens et services porteurs de croissance économique », a plaidé le député de Louis-Hébert, Joël Lightbound.

Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local, Le Canada Français