Régis Lévesque s’en est allé

·1 min read

BOXE. Le 27 octobre, la dernière cloche a sonné pour le légendaire promoteur de boxe Régis Lévesque. Âgé de 85 ans, l’homme de tous les combats était originaire de Sainte-Angèle-de-Laval. Laissant dans le deuil ses trois enfants Annie, Josée et Daniel, il souffrait d’un cancer de la langue.One self man originaire du Cœur-du-Québec, l’homme parti de rien a fait fleurir à travers le Québec son amour incommensurable pour le noble art qu’est la boxe avec une imagination incroyable à créer des rivalités. Il laissera des souvenirs impérissables des affrontements mythiques ayant mis en vedette les Cléroux, Paduano, Hilton et son favori entre tous : Eddy «L’ouragan» Melo. Dans l’une des trilogies les plus marquantes de l’histoire de la boxe au Québec le mettant aux prises à Fernand Marcotte, on aurait dit que le toit du Forum allait lever se souvient-on.

Rappelons que c’est à partir de la cour des Thibodeau à Sainte-Angèle que Régis Lévesque en viendra à louer plus de 100 fois Forum de Montréal/Centre Molson/Centre Bell pour tenir des galas où il a donné une tribune d’expression de leur force et de leur courage à de nombreux jeunes Québécois qui n’étaient pas nés dans la ouate.

Parions qu’il ne sera pas oublié.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal