Réseau de la santé : les gestionnaires se disent également à bout de souffle

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
·1 min read

COVID-19. Se disant pointés du doigt pour les difficultés rencontrées par le réseau de la santé lors la pandémie et rapportant subir de la pression, les gestionnaires rapportent être à bout de souffle. «Les gestionnaires sont au front depuis le début de la crise et ils mettent tout en œuvre pour trouver des solutions pour garantir le bon fonctionnement du réseau. Que l'on questionne le nombre d'heures travaillées par les gestionnaires dans ce contexte de conciliation de la gestion de la crise et des activités courantes est difficilement acceptable. Quel message veut-on envoyer aux gestionnaires?», exprime Chantal Marchand, présidente-directrice générale de l'Association des gestionnaires des établissements de santé et de services sociaux (AGESSS). «Je suis préoccupée de l'effet de ce message sur la mobilisation des gestionnaires dans ce contexte-là», ajoute celle qui est à la tête d’une association de plus de 7 000 membres.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal